Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

13 octobre 2011

Divergent, tome 1
de Veronica Roth

Éditeur : Nathan - Collection : Blast
Broché : 444 pages 
Sortie : 6 Octobre 2011 
Prix : 16€90

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.


Ce qu’on peut dire c’est que ce roman a fait grand bruit sur la toile bien avant sa sortie française. Dès les premières chroniques j’ai vraiment eu l’envie de le lire. Quand je voyais des chroniques coups de cœur, des vidéos YouTube qui se rejoignaient afin de parler de ce roman de façon unanime, je ne pouvais passer à côté.

Je tiens à remercier Samia de m’avoir envoyée les épreuves non corrigées. Quel plaisir d’être l’un des premier à avoir eu la chance de le lire ! Je pense me ranger du côté des 95% de chroniqueurs de ce roman en fessant de celui-ci un coup de cœur

Pourtant, pour être honnête avec vous, j’ai eu un peu de mal au départ. Je n’ai pas réussi à accrocher de suite. C’est le risque avec un livre que l’on attend avec une aussi grande impatience.
Ce qui m’a dérangé : une première partie qui ne m’a guère convaincu.

On constate en effet, au fil de notre lecture, que cette dystopie est coupée en trois parties :

La première partie : Le test des factions et l’arrivée de Béatrice chez les Audacieux.
C’est avec cette première partie que j’ai en effet eu beaucoup de mal. L’auteure ne nous donne pas assez d’éléments afin de s’attacher à l’héroïne. De plus les Audacieux s’avèrent cruels et adepte de la violence gratuite. Cela ne donne finalement pas l’envie d’être dans leur faction.
Pas mal de petits détails m’ont dérangé pendant ma lecture des 170 premières pages. J’ai même noté quelques incohérences.

La deuxième partie : L’apprentissage de Tris à devenir une Audacieuse.
Une fois passé les 170 premières pages, et surtout le moment de la fameuse journée des parents, j’ai commencé à ressentir une réelle addiction pour ce roman. Impossible en effet de le reposer.
J’ai vraiment aimé les phases de tests que Béatrice, devenue Tris, doit passer au fil du récit pour devenir une Audacieuse.
Ils sont cruels certes mais cela permet de faire mûrir le personnage, la voir devenir une combattante.
Ces passages m’auront donné l’envie d’en savoir beaucoup plus : qu’est-ce un Divergent ? Pourquoi sont-ils aussi mal vus ? Que cachent les Audacieux ?
Beaucoup de questions dont j’avais une envie furieuse de découvrir des éléments de réponses. Ce livre m’obsédé, j’étais devenu en quelques pages totalement ADDICT à cette dystopie.

La troisième partie : Le déclenchement de la révolte.
Cette troisième partie m’a tout simplement laissé sans voix ! Je ne m’attendais véritablement pas à ce que le livre devienne aussi noir. Je pense que nous sommes au final aussi surprit que Tris face à ce qu’il se passe. Face aux nombreuses révélations qui viennent agrémenter l’histoire.
Je faisais des pronostics, au fil de ma lecture, qui se sont très rapidement envolés ! Je n’aurais jamais imaginé un seul instant que ce roman puisse se diriger vers quelque-chose d’aussi intense.
Tris est obligée de grandir, mûrir d’un seul coup. Elle devient en un instant le seul espoir pour les Altruistes, pour sa famille qu’elle se doit de protéger.
Même si à certains moment Tris m’a énervé, elle gagne véritablement en profondeur au fil de l’histoire, pour se révéler au final être une grande héroïne.

Ce roman restera marqué un long moment en moi. Le tome 2 sortira au cours de l’été 2012. L’attente risque d’être très longue en ce qui me concerne. Je pense me racheter dans pas très longtemps la version définitive que je relirais juste avant la sortie du deuxième opus.

Je ne peux m’empêcher de m’imaginer la suite. Je me demande vraiment ce que cela pourrait donner. Vers quoi va se diriger ce deuxième tome ? Sera-t-il toujours aussi intense, fascinant, addictive ? Réponse dans environ 9 mois…

Ma note : 18/20

4 commentaires:

  1. Encore un autre avis qui me hurle de lire ce roman. C'est sûr, je me l'offre en novembre !

    RépondreSupprimer
  2. Je veux lire la suite :'( Très bon avis ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre est sur ma PAL, tout en haut...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai trop envie de le découvrir !!!!
    Bises !

    RépondreSupprimer