Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

28 février 2012

Vampire City, tome 1 : Bienvenue en enfer
de Rachel Caine



Broché : 360 pages
Éditeur : Hachette
Sortie : 6 Octobre 2010
Collection : Black Moon



Claire est le souffre-douleur de la reine de la fac de Morganville. Pour fuir le campus universitaire, elle s'installe dans une étrange maison déjà habitée par Eve la gothique, Shane le dur au coeur tendre, et Michael le musicien noctambule. Grâce à eux, elle découvre que les vampires règnent sur Morganville. Entre amitié et amour, les quatre colocataires vont devoir unir leurs forces pour lutter contre la menace grandissante...



Encore une histoire de vampires me diriez-vous ? Je ne vous donne pas spécialement tort, les vampires ont la côte depuis quelques années et je ne pense pas que ce soit sur le point de changer.

Rachel Caine ose tout de même remettre enfin les choses à leur place. Ici les vampires ne sont pas gentils. Ils sont calculateurs, menteurs, cruels. La pauvre Claire se retrouve plongée, malgré elle, dans quelque-chose qu’elle ne contrôle pas.

Au départ ça commence normalement, elle mène une vie paisible. Malheureusement, son incapacité à se taire, et surtout son intelligence hors-norme va tout droit la mener vers les ennuis puisqu’elle va se mettre à dos la Miss Populaire du campus qui ne reculera devant rien afin de se venger.

Mais quand je dis « devant rien », c’est qu’elle n’a absolument aucune limite. Cela tournera vraiment très mal pour la pauvre Claire.

J’ai eu un peu de mal au début. J’avais en effet énormément de mal à comprendre le personnage principal. Elle se fait passé à tabac, frôle presque la mort mais elle décide tout de même de resté sur le campus. J’avais la sensation qu’elle ne possédé aucun instinct de survie. De par ce fait, j’ai eu énormément de mal à accrocher à l’histoire, je trouvais le tout pas très plausible.

Puis, je ne serais expliquer pourquoi mais en plein milieu de ma lecture, j’ai été incapable de reposer le livre. Je me suis rendu compte que je m’étais attaché aux personnages et que je n’avais qu’une envie : celle de connaitre la fin.

Le point fort de ce roman est la belle panoplie de personnages secondaires que j’ai vraiment pris plaisir à connaitre. Le plus complexe, le plus protecteur et le plus torturé se révélera être Shane. A cause des vampires, mais surtout de Monica, la Miss Populaire du campus qui désire anéantir Claire, il a tout perdu et n’a qu’une envie : celle d’assouvir sa vengeance.

La trame de fond est assez passionnante également, puisqu’il sera question d’une quête. C’est certainement ce qui m’a également passionné dans ce premier tome, il ne se contente pas que de se cantonner que dans un genre. Pleins de choses ont eu le mérite de me surprendre.

Au moment où on pense que tout est fini, que les héros peuvent enfin souffler voilà qu’un drame se produit terminant le roman sur un horrible cliffhanger ! C’est dans ces cas-là que je regrette de ne pas avoir la suite sous la main.

Le style de l’auteur est très fluide (trop ?), ce premier tome se lit très facilement. Moi qui possède une vitesse de lecture modéré, j’ai réussi à finir la seconde moitié du livre en 3h. Je regrette tout de même un peu les tournures de phrases un peu simplistes me donnant parfois l’impression de tenir entre les mains un roman plutôt destiné aux jeunes adolescent (e)s.

Au final : bien qu’un peu difficile au départ, cet univers aura réussi à m’enchanter me laissant sur une note positif et surtout sur une grande envie de lire la suite.

1 commentaire:

  1. J'ai eu exactement la même expérience : je suis passée du pas très plausible à ne plus pouvoir le lâcher !

    RépondreSupprimer