Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

3 avril 2012

Instinct 2
de Vincent Villeminot

Broché : 326 pages
Éditeur : Nathan 
Sortie : 1 septembre 2011
Collection : Blast

Il y a une métamorphose en chacun de nous... Institut de Lycanthropie dans les Alpes françaises. 8 mois se sont écoulés depuis la bataille que les membres de l’institut ont menée contre les chasseurs et le Taxidermiste. Tim est toujours hanté par son sentiment de culpabilité concernant la mort de son frère Benjamin ; et de nombreuses menaces planent encore sur l’Institut. La scission entre les idées du professeur Mc Intyre et celles de Paul s’est amplifiée. Tandis que des meurtres mystérieux sont perpétués parmi eux, les anthropes doivent choisir leur camp. Entre amour, haine et folie, Tim, Flora et Shariff vont plonger dans la noirceur de la pulsion animale.


Ma lecture du premier tome remonte à Novembre 2011, depuis j’avoue, je ne cesse de repousser ma lecture de cette suite. Même si j’avais beaucoup aimé au départ, j’avoue qu’avec un peu de recul, je pars plus vers un avis mitigé concernant le premier volet de cette saga.

Entendre toute la blogosphère parler de cette saga positivement depuis la sortie du troisième et dernier volet m’a donné l’envie de sortir le tome 2 de ma PAL.

Alors verdict ?

Même si j’avoue avoir eu un peu de mal à me replonger dans cette ambiance, de resituer le contexte, je ressors de cette lecture absolument enthousiaste, content. L’auteur semble avoir pris en considérations les critiques des blogueurs puisque c’est un second volet beaucoup plus rythmé, intense et surprenant que j’ai eu l’occasion de dévorer.

Quel plaisir de voir Shariff, personnage que j’avais adoré, être mis un peu plus sur le devant de la scène. En effet, dans la première partie de ce roman, c’est véritablement lui qui tire son épingle du jeu fessant légèrement passer Tim et Flora au second plan.

En parlant de Tim et Flora justement, ce tome est juste magique pour eux. Difficile de vous parler de ces deux-là sans trop vous spoilers. Qu’est-ce que j’ai adoré leurs scènes, hyper émouvant. Tim vit encore dans le passé, il est bourré de remord. Seul Flora réussi, avec beaucoup de mal, à lui faire prendre conscience de certaines choses.

Puis il y a toujours LA menace qui pèse sur le centre de McIntyre. J’avoue que c’est certainement la partie qui m’aura le moins passionné. La prise de pouvoir de Paul qui me révulse depuis le tout début m'a tout de même fortement énervé ! J'avoue que j'ai plutôt hâte de voir ce qu'il va advenir de lui dans le troisième tome.

La dernière partie du roman est juste magnifique, limite angoissante. Que ce soit la capture (je n’en dirais pas plus afin de ne pas vous spoilers), mais également la fin qui a failli me faire verser quelques larmes.

Ce que j’aime avec Vincent Villeminot, l’auteur, c’est que l'on sait qu’il ne reculera devant rien, qu’avec lui on peut s’attendre à toi. C’est donc toujours la peur au ventre que je reprenais ma lecture du second tome. Peur de voir un personnage auquel je m’étais attaché ne pas survivre.

Pour terminer, très envie d’aborder avec vous le style de l’auteur que je trouve très percutant, rythmé et bourré d’action. Une écriture très électrique ! Content de constater que des auteurs Français puissent écrire ce genre de roman. Enfin bref, juste pour vous dire que je suis fan de cet auteur que j’ai bien l’intention de suivre de très près.

Ma note: 18/20

2 commentaires:

  1. Contente que tu aies renouvelé l'expérience avec Instinct ! C'est une saga que j'adore... d'ailleurs je suis en train d'entamer le troisième tome.

    RépondreSupprimer
  2. Arf, moi j'ai été un peu déçue par la relation de Tim et Flora que j'ai trouvé bourrée de clichés et assez niaise ^^ Sinon je suis du même avis que toi, ce tome là est vraiment haletant et on ne peut pas le lâcher !!

    RépondreSupprimer