Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

28 avril 2012

Les Ailes d'Alexanne, tome 1 : 4h44
de Anne Robillard


Broché : 365 pages
Éditeur : Michel Lafon 
Sortie : 7 juin 2011


« A la mort de ses parents, Alexanne Kalinovsky est confiée à sa tante Tatiana dont elle ignorait jusqu'à présent l'existence. Rapidement, la jeune fille constate que cette dame n'est pas une personne ordinaire. Elle vit seule dans un immense manoir aux multiples chambres parfumées à l'encens...
Alors qu'elle a du mal à s'habituer à ce nouvel environnement, Alexanne découvre peu à peu l'histoire de ses origines et ses dons particuliers, levant le voile sur l'héritage étrange dont sa famille l'avait tenue éloignée. Mais des événements imprévus viennent compromettre sa quête spirituelle. Car les bonnes fées ne sont pas toujours celles qu'on croit...»


♦ Le personnage d’Alexanne :
Véritable point fort de ce roman, Alexanne, s’avère au fil du récit touchante, bien qu’un peu naïve. J’ai vraiment adoré ce personnage, avec ses principes et son courage. Elle est obstinée, sait venir en aide aux gens qui en ont besoin. Parfois, cela peut tout de même se réveillé agaçant, son obstination, son image de fille parfaite pourrait en énervé plus d’un.

♦ Les personnages qui gravitent autour d’Alexanne :
J’ai beaucoup aimé Tatiana, la tante d’Alexanne, qui n’hésite pas un seul instant à la recueillir quand elle apprend que son frère est décédé. Sa façon de voir le monde, de ne pas forcer le destin, de ne rien imposer, de laissé faire les choses m’a tout simplement séduit. Une femme avec un cœur pure.

Je suis d’un avis un peu plus mitigé concernant l’oncle d’Alexanne, Alexei. Il arrive assez tard dans le roman, c’est lui qui apporte la petite dose d’action et de noirceur.  Au terme de ce premier opus, je dois avouer que mon ressenti envers lui n’est pas encore bien défini. J’attends de voir son évolution par la suite avant de m’en faire un avis définitif.

Au départ, j’ai beaucoup apprécié Matthieu mais plus le roman passait et plus j’avais la sensation qu’il était beaucoup trop terre à terre pour aller parfaitement avec Alexanne. Au final, je ne suis pas très sûr qu’ils aillent bien ensemble.

N’oublions pas Coquelicot, la petite fée qui suit partout Alexanne et qui m’a fait plus d’une fois sourire au cours de ma lecture.

♦ Le style de l’auteure :
Première expérience avec Anne Robillard, et je dois avouer que je suis conquis. L’écriture est fluide, très agréable, limite poétique. Les pages défilent à une vitesse, ça se lit très vite. De plus, en très peu de descriptions, j’ai réussi à entrer dans son univers, à me l’imaginer sans difficulté. Nul doute que cette auteure à un véritable talent pour enchanter ses lecteurs.

J’ai également constaté au fil de ma lecture, que l’on devient très rapidement accro à son écriture, une fois le livre commencé, IMPOSSIBLE de le reposer.

♦ L’univers d’Anne Robillard :
Le monde féérique dont Alexanne découvre et évolue au fil du roman, m’a impressionné. Je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire un livre parlant de fée et je dois dire que je suis conquis par cet univers.

J’ai également accroché à l’idée des vies antérieurs et il me tarde que l’auteure approfondisse ce sujet dans la suite de sa saga.

♦ Ce qui m'a réellement plu dans ce livre :
Sa douceur, le bien-être qui se dégage de celui-ci. C’est une histoire douce, touchante, pleines de bonnes valeurs familliale. Un peu de douceur dans un monde de brute qui m’a fait le plus grand bien.

La façon dont l’intrigue est amenée: ici pas de vrai méchant, pas d’action. C’est léger, justement ce dont j’avais besoin, ce que je recherchais.

J’ai adoré découvrir les secrets de famille des Kalinosvky, nul doute qu’à l’issu du tome 1 il reste encore certaines zones d’ombre. Il me tarde vraiment de connaître tous les secrets de cette famille hors du commun.

♦ Ce qui ne m'a pas plu :
Dans un premier temps, j’avoue que je n’ai pas trop accroché au fait qu’Alexanne oublie un peu trop facilement ses parents. 

J’ai également été un peu déçu de voir que l’auteure passe sous silence la fin de l’année scolaire d’Alexanne. Il aurait été judicieux de la voir gérer son deuil. Au lieu de cela, l’auteure décide de passer cette phase sous silence et de réattaquer son histoire avec l’arrivée d’Alexanne chez sa tante.

♦ Le petit mot pour la fin ?
Je vous conseille vraiment ce livre. Idéal quand vous désirez lire quelque-chose de réconfortant. C’est simple, léger mais au combien touchant.

J’ai tellement adoré ce premier tome que le tome 2 a été commandé dans la foulée. Il rejoindra ma PAL dès la semaine prochaine. 

♦ Ma chronique vidéo: 


Ma note : 16/20

1 commentaire:

  1. Salut Benjamin,
    Merci pour le petit clin d'oeil. Je te souhaite de belles lectures à venir avec Michel Lafon.

    Et je te souhaiter d'aimer encore plus le tome 2. Autant que moi si c'est possible. J'attends avec impatience de pouvoir commander le dernier volet :))

    Bon week end, Tiboux.

    RépondreSupprimer