Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

30 mai 2012

La fille qui ne croyait pas aux miracles
de Wendy Wunder

Broché : 400 pages
Éditeur : Hachette 
Sortie : 25 avril 2012
Collection : Black Moon

« Cameron, 17 ans. Atteinte d’un cancer, est persuadée qu’elle va mourir avant ses 18 ans. Déterminée à la sauver, sa mère l’embarque dans un road-trip en direction de Promise, une ville réputée pour ses miracles. Résignée, Cameron ne croit pas plus à une possible rémission qu’aux superstitions ridicules de sa mère, mais se laisse tout de même entraîner dans cette aventure. Arrivées à destination, elles sont vite témoins d’événements inhabituels : les pissenlits deviennent pourpres, on aperçoit des flamants roses au large de l’Atlantique et Cameron retrouve une mystérieuse enveloppe contenant une liste de choses à faire avant de mourir… Aidée d’Asher, Cam exécute peu à peu chaque point de la liste et apprend à croire en elle, en l’amour, et même aux miracles »



♦ Mon avis dans les grandes lignes :
Je savais dès le départ,  que je finirais la lecture de ce roman en larme. Un sujet touchant, poignant sur la maladie, la fin d’une vie. Je peux vous dire que ça n’a pas loupé, j’ai eu beaucoup de mal à lire le dernier chapitre tellement ma vue était brouillée par mes larmes qui ne cessaient de couler.
J’avoue que je ne m’attendais pas à ce qu’il me touche autant. J’ai vraiment adoré l’univers, l’ambiance, les personnages. 

♦ Le personnage de Campbell :
A 17 ans, c’est un âge où l’on devrait  avoir toute sa vie devant soi. Et pourtant, Campbell, dite Cam, sait qu’elle ne passera jamais le cap des 18 ans. C’est  horrible de vivre avec une épée de Damoclès au-dessus de soi. Cam sait qu’elle va mourir et cela la rend très désinvolte, très révoltée. Elle cache sa peur derrière son narcissisme. Elle ne croit plus en rien, se laisse voguer et attend son heure.
Au début, c’est vraiment un personnage auquel il n’est pas évident de s’attacher. Dès le départ, nous rencontrons  un personnage très morose, ne croyant plus en rien, ayant l’habitude de tout voir en noir, très sarcastique. Puis au fil de ma lecture, je l’ai vu grandir, s’ouvrir au monde. Je m’y suis attaché, la sensation de retrouver en elle, une part de moi.

♦ La famille de Cam:
Que serait ce livre sans la présence, parfois envahissante, de sa famille ?

J’avoue avoir plusieurs fois eu l’envie de secouer sa mère. Je comprends tout à fait qu’elle refuse de laisser sa propre fille se résigner à mourir. Mais je n’ai pas trop adhéré à son côté instable. Dans la vie, c’est vraiment une personne déstructuré, changeant d’homme comme de chemise. 
Pourtant, grâce à son arrivé à Promise, petite village censée provoquer des miracles. Elle va changer, s’affirmer…

La sœur de Cam, m’a toujours parut effacé. Je n’aurais pas été contre avoir deux – trois passages en plus entre elle et sa soeur . Sa vie a toujours été de vivre dans l’ombre de Cam. Au fil des années, elle s’y est habituée et a appris à faire avec. Seulement pour elle aussi son arrivée à Promise va la faire grandir...

♦ Le style de l’auteur :
J’ai trouvé le style de l’auteur simple et très fluide. J’avoue avoir regretté tout de même à plusieurs reprises de ne pas la voir développé certains points de son récit laissant parfois certaines choses trop en surface.

♦ Ce qui m'a réellement plu dans ce livre :
Le message que fait passer l’auteur à ses lecteurs. Le fait de profiter de la vie, ne pas attendre qu’il soit trop tard. Parfois on tombe dans une espèce de routine, nous empêchant de vivre. On ne s’en rend pas toujours compte malheureusement. Ce livre m’aura permis d’ouvrir les yeux sur certaines choses.

J’ai également beaucoup aimé la ville de Promise, j’aurais adoré vivre dans une telle ville. Je l’ai trouvé magique, miraculeuse. Un peu l’impression que Cam et sa famille étaient catapultés dans un lieu paradisiaque.

♦ Ce qui ne m'a pas plu ou dérangé :
Le fait que parfois l’auteure reste un peu trop en surface. Je n’aurais pas été contre voir certaines choses un peu plus développés.

♦ La bande-annonce du roman :



♦ Le petit mot pour la fin ?
Même si certains points sont à relever, j’ai trouvé ce roman touchant, poignant. Pour moi c’est un formidable coup de cœur. Un roman que je relirais avec grand plaisir. Je ne peux que vous le conseiller…

Je ne pouvais terminer cette chronique en adressant un immense merci à Cécile, l'attachée de presse des Editions Hachette

La fille qui ne croyait pas aux miracles a été un livre dont j’ai eu énormément de mal à me détacher. Même après plusieurs jours, d’autres lectures, il reste toujours encré en moi.

Ma note : 19/20

5 commentaires:

  1. Coucou,
    tu confirmes encore plus mon envie de lire ce livre avec ton avis :)
    Merci benjamin et bonne semaine

    H.S : ton blog est très joli comme ça ;)

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente vraiment beaucoup celui-ci :) !!!

    PS : J'adore le design de ton blog et la façon dont tu écris le titre de tes articles :) !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai entendu que du bien de ce livre et ton billet donne encore plus envie de découvrir ce roman. Merci pour ton avis.

    RépondreSupprimer
  4. J'étais sceptique à l'idée de le lire car j'ai été très déçue par le livre Je veux vivre (dans le même style, je pense). Mais vu ton avis positif, je pense que je vais me laisser tenter :)

    RépondreSupprimer