Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

12 juin 2012

Une aventure d'Alexia Tarabotti,
Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme
de Gail Carriger


Relié : 324 pages
Éditeur : Orbit 
Sortie : 12 janvier 2011

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?


♦ Pour commencer :
Voici une saga dont j’entends beaucoup parler sur la blogosphère. Jusqu’à présent, je ne suis tombé que sur de très bonnes critiques semblant dire que ce roman semble beaucoup se démarquer des autres, de par son histoire, son style et ses personnages.

On m’avait d’ailleurs prévenu que le style d’écriture n’était pas simple d’accès. J’avais hâte de m’en faire mon propre avis.

Avant toute chose, je ne pouvais commencer cette chronique sans remercier Violaine. J’avais en effet gagné ce premier tome via un concours qu’elle avait organisé. Seulement, la poste, avait une fois de plus tellement bien fait son travail que je ne l’avais jamais reçu. Quelle joie de la voir me le renvoyer quelques temps plus tard… Un immense merci à toi si tu passes par là…

♦ Mon avis sur le personnage d’Alexia :
On peut dire que la miss a un caractère bien trempée. Quand elle se fait attaquer par un vampire, ce n’ai pas l’attaque qui la dérange le plus, c’est plutôt le fait qu’il ne se soit pas présenté.
Miss Tarabotti, vieille fille, a une particularité : Elle n’a pas d’âme. C’est donc une paranaturelle.
Je dois dire qu’à plusieurs reprises, elle aura eu le don de me faire sourire. Même si l’époque exige qu’elle doive se taire, on peut dire qu’Alexia n’a pas sa langue dans sa poche.

♦ Mon avis sur le personnage de Lord Maccon :
L’alpha de la meute de Londres, au début il nous apparait comme quelqu’un de froid, ne portant pas Alexia dans son cœur. Et pourtant… au fil du récit, il évolue. Et on finit par se rendre compte que sous le masque, il possède des sentiments forts envers miss Tarabotti.
C’est vraiment un personnage qu’on ne peut que s’attacher. Il aura eu le mérite de me faire rire plusieurs fois également en interagissant avec Alexia. On peut dire qu’ils forment un duo assez explosif.

♦ Mon avis sur l’histoire globale :
Au fur et à mesure de la lecture, on se rend vite compte qu’un complot se dessine, visant quelque-chose de beaucoup plus dense que de simples attaques isolées. 
C’est vraiment ce que j’ai aimé, même si le ton du livre se veut parfois léger, il y a des enjeux qui font qu’on ne cesse de se demander comment tout cela va se terminer.
En effet, on finit vraiment par se poser énormément de questions, mais nous avons nos réponses que pendant la dernière partie du récit. On peut dire que le roman possède une vraie énigme policière avec une dose de surnaturel, un vrai régal.

♦ Le style de l’auteur :
On peut dire que Gail Carriger à un style d’écriture bien particulier. C’est dense, poétique… Ça passe ou ça casse, pour moi c’est passé mais de justesse, je l’avoue.
Le style du roman est lourd par moment, c’est un livre qui se lit doucement, qui se savoure…
Il ne m’a pas été très facile au départ d’adhérer au style. Je pense que ce n’était peut-être pas le bon moment de le sortir de ma PAL. Malgré tout, cela ne m’a pas empêché de m’y habituer et de dévorer la seconde moitié de ce livre en une après-midi.

♦ Ce qui m'a réellement plu dans ce livre :
  • Des personnages hauts en couleurs à la réplique cinglante. 
  • Une histoire bien plus complexe qu’il n’y parait, avec de véritables enjeux. 
  • Une partie policière qui m’aura permis de m’immerger, de me poser des questions.

♦ Ce qui ne m'a pas plu ou dérangé :
J’avoue que le style de l’auteure m’a un peu déconcerté, surtout comme l’a si bien dit l’amie Moody, l’action se retrouve coupée par une description de robe des plus douteuses.

J’ai également trouvé que parfois l’auteure ne savait pas doser sa narration. Par exemple, à un moment Alexia et Lord Maccon sont prisonniers. Au lieu de chercher à s’échapper, de voir pourquoi pas, Alexia, sombrer dans la panique. Miss Tarabotti n’a en faite qu’une seule obsession : palper l’entrejambe de Lord Maccon. Ce passage m’a juste fait halluciner !

♦ Le petit mot pour la fin ? 
Une jolie petite découverte mais… J’en avais tellement entendu parler sur la toile que je m’en fessais une autre idée et j’avoue que le rendu final est un peu en dessous de l’idée que je m’étais faite au départ. POURTANT, c’est une lecture que j’ai beaucoup aimé, je lirais la suite avec grande plaisir…

Ma note : 15/20

6 commentaires:

  1. Contente que tu aies aimé malgré tes réserves. Moi, j'adore cette série dont j'ai lu les deux premiers tomes.

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que ça ira mieux par la suite avec le style. Comme je te l'ai déjà dit, ça m'avait fait un peu pareil et finalement j'ai dévoré les tomes 2 et 3 et trop hâte que le 4 sorte. Alexia et Lord Maccon sont vraiment tordants, j'adore :)

    RépondreSupprimer
  3. J'avoue qu'il me fait de l'oeil et puis tout le monde en parle sur la blogosphère que je pense aussi faire bientôt mon avis,
    en tout les cas, je vois que tu as malgré tout apprécié cette lecture ;)

    RépondreSupprimer
  4. J'en entends aussi beaucoup parler sur la blogosphère et tout comme toi j'ai très envie de me faire mon propre avis.

    RépondreSupprimer
  5. Un roman qui est dans ma Pal et que j'ai hâte de sortir pour cet été =)

    RépondreSupprimer
  6. C'est fou, j'ai eu la même sensation étrange : j'ai eu un peu de mal à la lecture, mais finalement... j'attends la suite en poche ! ^^

    RépondreSupprimer