Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

7 octobre 2012

Paradise
de Simone Elkeles

Couverture Paradise
Broché : 384 pages
Éditeur : La martinière
Sortie : 12 janvier 2012
Collection : Fiction Jeunesse

Un accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l'a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ? Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu'il conduisait en état d'ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l'hopital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s'éviter mais Paradise est une toute petite ville. C'est plus fort qu'eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C'est sans compter sur l'ex petite amie de Caleb, qui n'a pas l'intention de laisser le garçon lui échapper...




Depuis le temps que j’entends parler de ce fameux Paradise et surtout de la plume magique de Simone Elkeles... 
Quand j’ai commencé à voir ce livre tourner sur la blogosphère, j’ai eu de suite envie de le lire. Je tenais donc tout particulièrement à remercier Ptitelfe de m’avoir fait confiance afin que son livre fasse escale chez moi lors de son voyage.

Il y a des livres qui te chamboules, te remuent les tripes. On commence à les lire puis on se rend compte qu’il nous est impossible de le reposer. Paradise en fait partie…

D’une histoire qui parait banale en surface, Simone Elkeles arrive à nous faire rêver, réagir. On passe par toutes sortes d’émotions en lisant ce roman. On s’attache aux personnages, on a même la sensation de mûrir  d’évoluer avec eux. L’impression d’habiter à Paradise, tout simplement…

Caleb, le personnage masculin, arrive à être attachant dès les premières lignes. C’est l’adolescent torturé dans toute sa splendeur. Celui qui fait le dur alors qu’au fond de lui c’est une personne brisée, meurtrit. Comment ne pas s’attacher à lui dans de telle circonstance ?

Puis il y a Maggie, le personnage féminin, qui un soir voit sa vie, ses rêves s’envoler après s’être faite renversé par une voiture. De cet accident, elle gardera des séquelles à vie.
Si au départ, elle apparaît comme quelqu’un de brisée (elle aussi), elle évolue, grandit, d’une manière surprenante. Elle s’ouvre au monde, s’épanouie grâce en partie à l’amour.

Derrière ses deux personnages principaux, j’avais envie de revenir sur Mme Reynolds. Qu’est-ce que je me suis attaché à elle. Une personne qui se mêle de tout pour le bien de tous. Elle deviendra au fil de l’histoire l’ange gardien de Maggie, mais pas que…

Même si l’histoire apparaît simple au premier abord, il y a quelque-chose qui rend le tout absolument magique, fabuleux : l’écriture de Simone Elkeles.

L’une des particularités de ce roman c’est qu’il est à deux voix. Un chapitre nous suivons Caleb, l’autre Maggie. Cela nous permet de voir la même situation géré de deux points de vue différents. Cela ajoute un trait de réalisme au roman. 

Maintenant, je comprends les fans qui semblent avoir mis l’auteure sur un piédestal après juste un seul roman publié en France. Elle a une telle facilitée avec les mots. Bien que l’écriture s’avère simpliste à la base, il y a une sorte de magie qui englobe le tout. Je n’arrive pas à mettre de mots sur ce que j’ai ressenti face à cette lecture. J’ai dévoré ce livre en même pas 24h (et parce qu’en parallèle j’ai une vie, sinon j’aurais été encore plus vite). 

C’est beau, c’est authentique... L’auteure comprend parfaitement les adolescents, leur manière de voir le monde, leur tourment. C’est très étrange de voir à quel point elle cerne et développe parfaitement bien la psychologie de ses deux personnages principaux. C’est proche du réel. C’est peut-être pour ça qu’on accroche autant à son style.

Dire que je ressors de cette lecture enthousiaste n’est qu’un doux euphémisme. Pour moi, ce roman a eu l’effet d’un ouragan, il a tout balayé sur son passage. Qu’une envie : le relire.

Pas envie de quitter Caleb et Maggie, pas envie de quitter Paradise…

Je pense que vous n’allez pas être étonné si je vous avoue que ce livre est un immense coup de cœur en ce qui me concerne (même si je vous avoue l’avoir fini en étant frustré – ceux l’ayant lu comprendront)

Ma note : 18/20

10 commentaires:

  1. Ouiiii, tu l'as lu et tu as adoré en plus (en même temps, est-ce possible de ne pas aimer ???).
    J'ai fini en pleurs, dans les 5 mn j'étais rendue sur Amazon pour me commander la suite parce que non, je pouvais pas rester sur cette fin...
    Et un adorateur de Simone Elkeles en plus, un !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Simi,

      Contrairement à toi je n'ai pas fini en pleurs mais j'étais dé-gou-té. Surtout que j'ai cru comprendre que dans le tome 2 ce sont de nouveaux personnages, non ?
      Si oui, aborde-t-on Caleb et Maggie ?

      C'est clair que je suis tombé sous le charme de son écriture. Moi qui n'étais pas très tenté par sa première saga, je vais essayé de me la procurer très vite :)

      Bisou et bon dimanche à toi.
      Benji...

      Supprimer
    2. Non en fait le tome 2 c'est la suite de leur histoire quelques mois plus tard mais c'est très très compliqué...
      Le truc c'est que quand je l'ai lu, je ne savais pas à quoi m'attendre alors la fin, traumatisme total (oui, j'ai une âme fleur bleue, je veux du bonheur partout moi)
      Tu lis en VO ?

      Supprimer
    3. Malheureusement non, je ne lis pas en VO :(
      J'ai essayé, mais rien à faire. Je ne comprends pas le sens des phrases... Par contre Candyshy m'a dit qu'il sortait en début d'année en France donc ça va, il n'y a plus très longtemps à attendre.
      Il va vite falloir que je m'achète le tome 1, je le veux absolument dans ma bibliothèque :D
      C'est clair que cette fin te chamboule, j'étais dégoûté. Je voyais le nombre de pages diminuer et la situation stagner, j'étais frustré. Et cette bitch de Kendra, je l'aurais bien giflé avec grand plaisir !

      Supprimer
  2. Je l'ai lu en vacances et j'avais adoré aussi ♥
    Et comme toi, la fin m'a frustré ... c'est pas possible de terminer un livre de cette façon ^^

    J'ai son autre saga dans ma wish list et j'ai vraiment hâte de la lire.

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes envie de lirece livre !! Je l'ajoute à ma wishlist.
    Merci pour la découverte ! Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  4. Ton avis me donne tellement envie de le lire ! Il y a longtemps que je veux découvre la plume de Simone Elkeles en plus !

    RépondreSupprimer
  5. Oui simone elkeles arrive à rendre ça totalement magique, on ne peut qu'adorer
    Je comprends tout à fait ton coup de coeur !!!
    Et vivement la suite !
    Bises Benjamin

    RépondreSupprimer
  6. Personnellement j'ai vraiment vraiment préfé "Irresistible alchimie"

    RépondreSupprimer
  7. j'ai adoré ce livre ! gros gros coup de coeur. il faudrait que je lisse irresistible alchimie pour voir si j'accroche tout autant

    RépondreSupprimer