Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

24 novembre 2012

Chasseuse de la nuit, tome 2 : Un pied dans la tombe
de Jeaniene Frost

Couverture Chasseuse de la nuit, tome 2 : Un pied dans la tombe


Poche : 480 pages

Éditeur : Milady
Sortie : 10 juin 2010


La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante.
Elle n'a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu'elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais... et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.




Souffrant d’une panne lecture depuis quelques semaines, mois, il me fallait quelque-chose qui me redonnerait goût à la lecture, une valeur sûre en quelque sorte. Mon choix s’est très vite porté sur le tome 2 de Chasseuse de la nuit. Souvenez-vous, il y a déjà 5 mois, j’avais éprouvé un grand enthousiasme pour cette saga. Elle m’avait permis de m’évader, de rêver.

J’ai toujours un peu d’appréhension à commencer ma lecture d’un deuxième tome, surtout quand j’ai autant aimé le premier. J’ai un peu souffert de ce syndrome également avec ce roman, ce qui explique certainement pourquoi j’ai attendu 5 longs mois avant de le sortir de ma pile à lire.

Après la fin du précédent tome, je me demandais comment Jeanine Frost allait s’en sortir pour nous offrir quelque-chose qui tienne la route. Je dois dire qu’elle s’en ai parfaitement sortie.

On reprend 4 ans après. Au départ, cela m’a grandement déstabilisé. Je pensais vraiment que l’intrigue reprendrait de suite après ces fameux évènements.

Cat a changée, elle a mûrit  Elle est dorénavant la patronne d’une unité d’élite, continue de combattre les vampires tout en entraînant des hommes pour la lutte contre les forces du mal. Elle s’est affirmée, n’hésite pas à se lancer dans des missions suicide. Pourtant, elle n’a jamais réussi à oublier Bones et n’a jamais rencontré un autre homme. Tout est remis en question quand elle le retrouve.

Ces retrouvailles, j’en attendais beaucoup et je dois dire que je suis très loin d’être déçu. La façon dont Jeanine Frost provoque THE rencontre m’a beaucoup surpris, déstabilisé.

Ce qui m’a surpris également, c’est que de suite, on retrouve l’alchimie entre les deux héros. Pas de bavardage inutile, pas de remise en question. On retrouve la même ambiance que le premier tome malgré les 4 ans de séparation.

Dans ce tome, on en apprend également un peu plus sur Cat. Ça m’a fait plaisir d’en apprendre un peu plus sur son univers, ses origines. Il me tarde de voir ce que l’auteure lui réserve par la suite.

Dans ce deuxième opus, certains passages sont à relever, je parle bien évidemment du fameux chapitre 32. THE chapitre qui a toujours tendance à faire beaucoup de bruit sur la toile. Je ne dirais pas que je n’ai pas aimé, mais je m’attendais à autre-chose. Par contre, moi qui déteste les scènes de sexe dans la bit-lit adulte je dois avouer qu’ici c’est passé tout seul. L’auteure arrive toujours à trouver les mots justes sans devenir vulgaire. Finalement, les scènes de sexe dans cette saga ne me dérangent absolument pas vu que c’est très bien écrit.

J’ai également noté une autre scène qui aura eu le mérite de me faire littéralement rire, celle du chapitre 30 (bien avant le chapitre 32). La confrontation entre Cat et Annette (je ne vous en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler) est juste à mourir de rire, surtout quand Bones débarque.
La scène me paraissait surréaliste en me l’imaginant, un autre point que j’aime tant dans cette saga, l’humour noir.

Concernant le style de Jeanine Frost, je dois dire que je suis toujours aussi fan. C’est fluide, ça se lit hyper vite malgré ses 459 pages. On en vient même à regretter que ce livre ne soit pas encore plus épais. Une écriture bourrée d’action, très addictive. Une fois commencé, vous ne pourrez plus le reposer.

Comme vous l’avez compris, une fois de plus, j’ai adoré ce tome. J’aurais même tendance à dire que je l’ai préféré au premier. Certaines choses sont beaucoup plus développées et on apprend à connaitre de nouveaux personnages. On ne se contente plus de se focaliser que sur Cat et Bones. Mention spéciale pour la mère de Cat que je rêverais de flinguer.

Ma note : 19/20

3 commentaires:

  1. Le chapitre 30 m'a bien fait rire aussi ;)
    Je pense que tu as choisi le bon livre pour te redonner envie de lire :)
    Bonne continuation !

    Lulubel

    RépondreSupprimer
  2. J'avais adoré ce second tome aussi, tout comme le premier. Cat et Bones sont vraiment deux héros chouchous que j'ai toujours du plaisir à retrouver :)

    RépondreSupprimer
  3. J'avais lu ce tome 2 tout de suite après le premier et je dois dire que j'avais été un peu déçue, comme une sorte de lassitude. Mais j'ai beaucoup aimé le 3e ensuite.

    RépondreSupprimer