Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

6 décembre 2012

Le Maître de Rampling Gate et autres nouvelles
de Collectif d'auteurs

Broché : 192 pages
Éditeur : Hachette
Sortie : 4 juillet 2012
Collection : Black Moon


Julie et Richard héritent d'une grande propriété mais, sur son lit de mort, leur père a été formel : « Rampling Gate » est hantée, elle doit être détruite pierre par pierre. Pourtant, après l'avoir visitée, les jeunes gens tombent sous le charme de la vieille demeure. Ils ne peuvent se résoudre à exécuter l'ordre de leur père, d'autant plus que les villageois y sont, eux-aussi, très attachés. Ils s'y installent. Quelque temps plus tard, un rêve étrange tire la jeune fille de son sommeil. Elle descend dans leur salon et se retrouve face au Maître de Rampling Gate. Dans ce recueil, 9 nouvelles, dont un inédit de la maîtresse du fantastique : Anne Rice.



Quand j’ai reçu ce petit recueil de nouvelles, je dois vous avouer que j’étais enchanté. Je voulais depuis quelque-temps découvrir l’écriture de certains auteurs se trouvant justement dans ce roman. Je me suis de suite dit que ce serait une bonne mise en bouche de commencer à lire leur nouvelles, que si j’accroche, je n’aurais plus de raison d’hésiter à acheter leur livres, et pourtant…

La première auteure que j’avais envie de découvrir n’était autre que Anne Rice. Depuis le temps qu’on me vente le style de celle-ci. De suite, essai loupé puisque je n’ai absolument pas accroché à sa nouvelle. J’ai trouvé le style très lourd, des tournures de phrases très étranges. Bref, je n’ai quasiment rien compris. Certains pourront me traiter d’inculte… etc. mais sachez que je lis pour me détendre, me relaxer, alors quand il faut réfléchir pendant 3 heures pour cerner le sens d’un truc, très peu pour moi.

J’ai continué ma découverte avec les nouvelles de Maggie Stiefvater. Si la première « Portrait » ne m’a pas laissé un bon souvenir (bien que le synopsis était très sympa), « Loup, y es-tu ? » m’a vraiment laissé une très bonne impression. Pour moi c’est L’UNE DES SEULE nouvelle qui aura eu le mérite de me passionner dans ce recueil. Il faut savoir que cette nouvelle est la base du roman « Frisson », jusqu’à présent je n’avais pas très envie de lire cette saga, au jour d’aujourd’hui j’ai complètement changé d’avis.  Concernant sa dernière nouvelle « Le dernier jour du printemps », je ne m’en souviens même plus, c’est dire…

Concernant Tessa Gratton, la désillusion une fois de plus. Je ne sais pas si c’est moi qui n’étais pas dans le bon état d’esprit pour lire ce genre de roman, mais moi ça ne l’a pas fait du tout ! Je n’ai quasiment rien compris à sa première nouvelle « Le cavalier amoureux » quand à la seconde « Vampire en cage », c’était bien mais très – trop enfantin.

Je continu mon petit tour d’horizon avec la nouvelle de Melissa de la Cruz « Shelter Island ». Cette nouvelle, je l’ai beaucoup apprécié. C’est marrant, ce sont les auteures dont j’attendais le moins qui ont réussi à me surprendre ! Cette nouvelle m’a interpellé ! Pour ceux l’ayant lu, pouvez-vous me dire si elle a un rapport avec l’une de ses sagas ?

Je termine donc avec Rachel Caine, de cette auteure, j’avais lu et adoré le tome 1 de « Vampire City » (il faut que je m’achète la suite d’ailleurs). Sa première nouvelle « L’histoire de Sam » est en rapport avec cette saga. Elle m’a laissé une bonne impression. Je ne peux malheureusement pas en dire autant de la seconde «  Pour l’amour de Grace » qui nous plonge dans un univers que je n’ai malheureusement pas réussi à cerner.


Au final : c’est sur une note très décevante que j’ai refermé ce livre. Je m’attendais à de bonnes découvertes, malheureusement j’ai trouvé plus de 80% de ces nouvelles très brouillonnes, inintéressantes… Malgré tout, cela m’aura donné envie d’en découvrir un peu plus sur Maggie Stiefvater…

Ma note : 05/20

2 commentaires:

  1. C'est dommage que tu n'aies pas pu accrocher à Anne Rice.
    Cela dit, je te dirai quand je lirai le livre si c'est son style habituel. Comme cela, tu pourras voir si c'est l'auteur qui ne te convient pas ou la nouvelle tout court.

    Koko

    RépondreSupprimer
  2. Salut ! J'ai commencé ce recueil il y a un bail. Etant une fan absolue d'Anne Rice, je ne peux que te conseiller de ne pas te fier à cette nouvelle pour juger son style, il est possible que tu l'apprécies davantage dans ses romans (même si cela reste très descriptif et énormément porté sur la psychologie, la réflexion etc), je te conseille "Lestat le vampire", il est vraiment bien. Et c'est par celui là que j'ai commencé.
    Pour ma part, j'ai bien aimé "Le portrait", davantage que "Loup y es-tu" ^^
    Pour le reste, je ne l'ai pas encore lu.

    RépondreSupprimer