Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

30 mars 2013

Tarots Divins, tome 1 : La Sanguinaire
de Aurélie Mendonça


Broché : 316 pages
Editeur : Rebelle Editions
Sortie : 30 janvier 2012
Collection : Lune de sang


Dans un monde qui ne valait plus la peine d’être sauvé et en lequel je ne croyais plus, j’ai décidé de faire régner ma propre loi. Chasseuse devenue vampire, paria, traîtresse, génie, rejetée par ceux que je protégeais et admirée par cette race que je haïssais, je n’ai aujourd’hui plus qu’une seule chose à l’esprit : ma vengeance. 
Combattre pour gagner ma place sur le trône n’était que le premier pas.
Je m’appelle Elizabeth. Je suis désormais la reine des Vampires.



J'avais été prévenu, avant de commencer ce livre, que l'auteure avait décidé de traiter différemment la mythologie vampirique. Que celle-ci avait plutôt décidé de baser son roman sur l'action que sur une histoire d'amour, comme souvent avec la bit-lit.

Jusqu'à présent, je n'avais pas encore eu l'occasion de tomber sur des chroniques concernant ce roman. C'est pour cela que j'ai eu envie de le lire dans le cadre de mon challenge « Avez-vous l'âme une Rebelle ? ». Même si je venais de sortir d'un livre de bit-lit consacré aux vampires (le tome 2 d'Anita Blake). J'avais envie de voir par moi-même comment Aurélie Mendonça avait décidé de traiter ce thème.

Dès les premières lignes, je suis complètement entré dans son univers. Ici, les vampires sont tout sauf gentil. Enfin, on ne se retrouve plus devant des vampires avec une âme, des vampires qui brillent au soleil et j'en passe... Les vampires imaginés par notre auteure sont au final tout sauf des créatures qu'on aimerait rencontrer.

Pourtant, au fil de ma lecture, je me suis rendu compte d'un fait étrange. Même si notre héroïne, Elizabeth, est tout, sauf gentille. J'ai, malgré tout, réussi à m'attacher à elle. Il faut savoir qu'à la base, elle n'était pas destinée à être un vampire. Elle était même radicalement l'inverse puisqu'elle était une chasseuse, et la meilleure qui soit. Malheureusement, au cours d'une mission, elle découvre que son clan la trahit et qu'elle est sur le point de mourir. Elle décide donc de devenir un vampire, créature qu'elle déteste par-dessus tout. Elle n'aura dorénavant qu'une envie : celle de se venger.

Ce qui est intéressant dans ce roman, c'est la personnalité d'Elizabeth. Elle déteste les chasseurs, désire se venger d'eux. Pourtant, elle déteste également être un vampire. On sent très rapidement qu'elle se retrouve entre deux mondes, ne pouvant pas en choisir un. Seul son espoir de vengeance qu'elle cogite depuis plus de dix années réussies à la faire vivre.

Aurélie Mendonça
En prenant le pouvoir, en devenant reine, première étape de sa quête, de sa vengeance. Elle peut compter sur Milosh, le premier vampire qui lui a donné sa confiance et réciproquement. J'ai vraiment beaucoup aimé ce personnage dès sa première apparition. On comprend de suite qu'il y a une forte attirance entre Milosh et Elizabeth, pourtant, même s'ils succombent plus d'une fois à la tentation, cette relation passe en dernier plan.  Ce roman ne se focalise absolument pas sur cette histoire "d'amour", l'auteure décide plutôt de se focaliser sur la guerre entre les chasseurs et les vampires qui s'annonce.

Parmi ses personnes de confiance, Elizabeth peut également compter sur Huan, un jeune homme qu'elle a sauvé par le passé. J'ai trouvé leur relation très étrange et à l'issu de ce premier tome, je me pose énormément de questions sur ce personnage. J'ai parfois la désagréable sensation qu'il n'en faudrait pas beaucoup pour qu'il trahisse Elizabeth. J'espère bien me tromper.

J'ai été embarqué par la plume de l'auteure, son style est simple, épuré, précis. Ces mots glissent tout seul pendant notre lecture. Sa façon de narrer le texte m'a enchanté. J'avais vraiment la sensation d'être dans les Carpates avec Elizabeth, Nilosh, Huan ainsi que les autres vampires. Grâce à des descriptions simples mais précises, j'ai très bien réussi m'imaginer les lieux servant à l'intrigue.

Aurélie Mendonça réinvente à sa manière le mythe vampirique en y intégrant des légendes, des quêtes et en nous expliquant parfaitement bien l'origine du premier vampire et de sa descendance. Elle s'amuse à remanier à sa manière l'origine du vampire, cela m'a particulièrement plut.

Même si ce premier tome pose les bases, il se passe beaucoup de choses qui ont réussi à me tenir passionnés tout du long. Même si ce roman ne se termine pas par un horrible cliffhanger, j'ai tout de même une folle envie de découvrir la suite et surtout d'apprendre ce qu'il advient d'Elizabeth et de son « équipe ». 

Un immense merci à la TEAM Rebelle et plus particulièrement à Astrid pour cette très jolie découverte.

Ma note : 18/20

2 commentaires:

  1. j'ai bien aimé et j'ai hâte de lire a suite

    RépondreSupprimer
  2. C'est le titre qui me fait le plus envie chez Rebelle. J'ai regardé en diagonale ton article du coup (au cas où il arriverait un jour chez moi) :)

    RépondreSupprimer