Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

15 mai 2013

Les enfants des Dieux, tome 1 : Opprimés
de Jessica Therrien


Broché : 317 pages
Editeur : Editions Milan 
Collection : Macadam
Sortie : 13 mars 2013

Elyse a deux secrets. Le premier : elle vieillit cinq fois moins vite que la moyenne, et paraît donc avoir 18 ans alors que c’est une octogénaire. Le second : elle a un pouvoir de guérison. Pour Elyse, cela ne la rend pas extraordinaire. Mais ces secrets rendent sa vie périlleuse. Après la mort de ses parents, elle fait attention à protéger ses secrets. Une seule personne au monde connaît son âge et ses capacités : Betsy, sa mère adoptive. La mort de Betsy la pousse à déménager à San Francisco afin de se cacher des curieux. Elle rencontre alors William, un beau jeune homme qui lui révèle qu’elle n’est pas la seule à garder ce genre de secrets. 


Avant toute chose, je tenais à m'excuser de cette absence et surtout de ce retard pour rendre ma chronique. Je présente toutes mes excuses à Milan Macadam et à Livraddict. Les dernières semaines n'ont pas été évidentes, énormément de soucis personnels et la lecture a vraiment été mis de côté à mon grand regret.

J'avais d'abord été marqué par la couverture de ce roman, puis j'avais réussi à capter quelques brides (j'essaye dorénavant de ne plus lire les quatrièmes de couverture de peur de me faire spoiler) de l'histoire qui m'avait encore plus donné l'envie de découvrir cette nouvelle saga. Grâce à Livraddict et à la maison d'édition Macadam, que je remercie, j'ai pu découvrir ce premier tome. Je dois avouer que je suis loin d'être déçu même si le début m'a paru un peu long.

Tout commence de manière classique. Nous faisons la connaissance d'Elyse, une "jeune fille" de 50 ans ! C'est marrant, dès la première page, je pensais à une erreur d'impression, de traduction, mais tout fini par s'expliquer très rapidement.

Sans trop vous en dévoiler, Elyse n'est pas une personne comme les autres. Son vieillissement se fait beaucoup plus lentement que le nôtre. Elle a un secret qu'elle ne connait même pas. Sa vie change quand elle fait la connaissance de William qui s'avère avoir la même "particularité" qu'elle.

À partir de cet instant, l'auteure nous transmet quelques révélations sur Elyse, sur William et sur un monde qu'elle, que nous, ne soupçonnions pas l'existence.

Si la première partie du roman se révèle parfois un peu long, tout change radicalement à l'arrivée de Kara. Ce personnage, je m'y suis, de suite, attaché. Même si elle n’apparaît pas comme une personne recommandable, je l'ai parfois préférée à l'héroïne. On sent qu'elle se sent tirailler entre les deux camps et que ce qu'elle fait, elle le fait à contre cœur, par obligation. Je pense que Kara est le personnage le plus travaillé de cette histoire, il me tarde vraiment de voir de ce qui va advenir d'elle dans le deuxième tome.

L'auteure réinvente un peu à sa manière le mythe des dieux de l'Olympe. Elle essaye, avec brio, à transposer cela à notre époque en nous présentant les descendants de ces "dieux". Seulement, tout n'est pas aussi "héroïque" que les livres "d'histoire" veulent nous le faire croire.

Jessica Therrien
Jessica Therrien nous propose quelque-chose de plus travaillé, L'impression parfois qu'avec ce roman, qu'elle y dénonce le racisme. La façon que ce "peuple" se cache, la façon dont il est géré, limite assouvit m'a fait prendre conscience de certain amalgame par rapport à nos manières de vivre, de voir les choses (pas toujours de la bonne façon malheureusement). Elle transpose une partie de notre univers dans son histoire tout en ajoutant une touche fantastique. 

Même si au premier abord, nous avons l'impression d'avoir une histoire classique, le fait de réfléchir, d'essayé de cerner le roman plus en profondeur, nous fait prendre conscience qu'il y a vraiment un message caché que j'ai vraiment pris plaisir à déchiffrer. 

Le roman ne se termine pas d'une manière à vouloir irrémédiablement se jeter sur la suite, cela ne se termine pas en cliffhanger insoutenable. Malgré tout, j'ai qu'une envie : LIRE LA SUITE TRÈS RAPIDEMENT !

Ma note : 16/20

1 commentaire:

  1. Juste un petit mot pour te dire que cela me fait énormément plaisir de te lire à nouveau.

    Prends soin de toi ^^

    RépondreSupprimer