Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

4 juin 2013

L'étrange cas de Juliette M., tome 1
de Megan Shepherd



Relié : 352 pages
Editeur : Editions Milan 
Sortie : 2 mai 2013
Collection : Macadam



Depuis que son père, physicien de renom, a scandalisé la communauté scientifique de Londres par ses expériences effrayantes, l’existence de Juliette Moreau a radicalement changé. Pensant son père mort, elle est désormais employée comme domestique à l’université. La jeune fille doit aussi apprendre à survivre seule dans l’atmosphère sombre et dangereuse de la ville. 



Je me rends compte qu'écrire une chronique sur ce roman ne va pas être chose évidente. Pourquoi ? Parce qu'il va être difficile de transposer l'univers de celui-ci dans une chronique...

Avant toute chose, je tenais à remercier Elodie et les éditions Milan Macadam de m'avoir permis de découvrir ce livre. Il est vrai qu'ayant ÉNORMÉMENT de livre de cette collection dans ma wish-list que je ne me serais pas retourné sur celui-ci au premier abord, et cela aurait été une erreur.

Au tout début, nous découvrons Juliette. Juliette est une jeune fille meurtrit après la disparition de son père chirurgien accusé de quelque-chose d'horrible et de la mort de sa mère. Pour survivre, elle est obligée de travailler dans une école de recherche médicale. Elle nettoie, sert de bonniche en somme. Cela est d'autant plus difficile qu'elle essaye d'évider un "médecin" sadique de la mettre dans son lit.

Sa vie prend un tournant radical quand par un heureux hasard, elle retrouve une partie des travaux de son père. En effectuant des recherches, elle découvre que celui-ci n'est pas aussi mort qu'elle le pensait. 

Un roman gothique, voilà comment ce roman m'a été présenté. J'avoue avoir craqué sur cette magnifique couverture, par contre, j'ai un peu omis (de peur de me faire spoiler) de lire la quatrième de couverture. 
Quel  n'a pas été donc de voir en commençant ma lecture, que ce roman se déroulait dans les années 1895. Pour ceux qui me connaissent, cela n'est pas une surprise et vous devez savoir que j'ai énormément de mal avec cet aspect "historique", se déroulant dans le passé. J'ai donc eu très peur de ne pas accrocher, de ne pas entrer dans l'univers.

POURTANT... j'ai été happé par cet univers dès le premier chapitre, à tel point que j'ai lu les 100 premières pages d'une seule et unique traite. Je me suis parfaitement intégré à l'univers de l'auteure, je me suis de suite attaché à Juliette, à cette ambiance morbide. Dès que je prenais mon livre, j'avais énormément de mal à le reposer. Je voulais absolument avoir des réponses à mes questions. Puis, l'auteure avait toujours un peu tendance à terminer ses chapitres de manière spectaculaire m'empêchant de reposant le roman à chaque fois que je le devais.

Je n'ai pas vu les 438 pages défiler ! L'auteure m'a véritablement mené par le bout du nez. Je ne savais jamais à quoi m'attendre. L'univers de l'île m'a quasiment fait frissonner, le père de Juliette m'a fait trembler de peur, sa folie n'avait de cesse de ne surprendre à chacun de ses actes, de ses paroles. Les révélations finales auquel on ne s'attendait pas, on finit de m'achever et j'ai terminé ma lecture sur une note d'inachevé.

Je n'avais pas envie de quitter l'île, de quitter Juliette, de quitter Montgomery, de quitter cet univers glauque, indescriptible...

Vu cette fin, je ne sais pas vers quoi va se diriger la suite. Le roman aurait très bien pu s'arrêter là. Mais il me tarde vraiment de voir ce que l'auteure me prépare. J'avoue l'attendre un peu au tournant, elle a intérêt à ne pas se planter ni même à me décevoir...

Ma note : 18/20


Roman : [*]
Ebook : [*]

3 commentaires:

  1. Ahh ce livre me tente beaucoup !!! Tentateur va :)
    bisous Benjamin

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été très agréablement surprise par cette histoire : l'ambiance et les secrets m'ont beaucoup plu !

    RépondreSupprimer