Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

23 janvier 2014

Code Sara, tome 2 : La vérité ne suffit plus
de T. M. Goeglein



Relié : 382 pages
Editeur : Editions Milan 
Sortie : 8 janvier 2014
Collection : Macadam


Dans ce deuxième tome, grâce au carnet secret en sa possession, elle découvre peu à peu tous les méfaits commis par sa famille au fil du temps – meurtres et vendettas sanglantes –, qui pourraient expliquer la disparition de ses parents et de son frère. En quête de la vérité sur sa famille, obligée de se cacher en permanence parce que d’inquiétants tueurs sont à sa poursuite, Sara a du mal à poursuivre sa relation amoureuse avec le beau Max Kissberg…


Souvenez-vous les amis, j'avais véritablement aimé le premier tome de cette trilogie l'année dernière. Je trouvais à cette époque que l'auteur traité son histoire d'une manière assez inédite en littérature jeunesse (le lien vers ma chronique : ici).

J'attendais la sortie de ce deuxième tome avec très grande impatience. J'avais hâte de découvrir la suite des aventures de Sarah Jane à Chicago. J'ai eu le plaisir de recevoir ce tome en avant première (d'ailleurs, un immense merci à toi Elodie). A peine reçu, comme vous pouvez vous en douter, je n'ai pas résisté à l'envie de le commencer immédiatement.

Je me posais pleins de questions concernant ce nouvel opus : 
Sarah Jane allait-elle retrouver ses parents ? L'auteur allait-il développer la particularité de l’héroïne ? Allait-il réussir à me surprendre ? et j'en passe... 
Il est vrai que quand je commence un deuxième tome d'une saga, j'ai toujours tendance à en vouloir un peu plus. Pour moi, une suite doit être supérieure au tome précédent. Et quand, j'ai limite un coup de cœur pour un premier tome, l'auteur n'a pas le droit de me décevoir...

Malheureusement ici, de la déception, il y en a eu un peu, mais je vous rassure de suite, il n'y a rien eu de vraiment catastrophique. Bon, le gros soucis de mon point de vue, c'est que les trois premiers quarts du roman, il ne s'y passe quasiment rien. La situation n'évolue pas vraiment, on retrouve Sarah Jane dans une espèce de routine, j'avais même parfois l'impression qu'elle n'en avait plus rien à faire de ses parents.

Pendant ces trois premiers quarts, il se passe tout de même des choses je vous rassure mais, il n'y a pas de vrais révélations, l'auteur se contente de reprendre son histoire où il l'avait laissé. Bon, cela nous sert au moins à bien resituer l'histoire, c'est un point non négligeable certes, mais je m'attendais vraiment à le voir plonger dans l'action immédiatement.

Ce qui a fait le charme du premier tome, les longues descriptions, m'ont un peu gênés ici. C'est toujours aussi bien écrit, toujours aussi fluide mais j'étais tellement buté sur l'envie de voir les choses bouger que je n'ai pas/plus réussi à m'immerger totalement dans son style littéraire. 

Heureusement, arrivé à la dernière partie du roman, de l'action, des révélations on en a enfin. Comme quoi, parfois il faut savoir être patient. Les choses avancent plutôt bien mais l'avant dernier chapitre m'a laissé un goût amer en bouche. L'impression que l'auteur a fait un retour magistral en arrière. Je m'attendais vraiment à voir les choses bouger et retrouver la famille Rispoli réuni en début de dernier tome, les voir affronter les choses ensemble. Cela aurait certes changé la dynamique de l'histoire mais cela aurait pu apporter un véritable vent de fraîcheur et de nouveauté, dommage...

Un autre petit coup de gueule que je tenais à pousser ; c'est pas bientôt fini avec vos triangles amoureux ?!
C'est vraiment LE schéma répétitif dans les livres et les séries en ce moment, et cela m'énerve toujours autant. Voir Sarah Jane torturée entre Max et Tyler, ça m'a profondément énervé, surtout que je déteste vraiment Max. Pour moi, ils n'ont rien à faire ensemble, Tyler est beaucoup plus proche d'elle sur beaucoup de choses.

J'ai bien aimé ma rencontre avec un nouveau personnage dans cette suite. Heather, la cousine de Sarah Jane. Elle apporte une bonne dose de fraîcheur au début et son rôle fini par prendre de l'importance pour mon plus grand plaisir. Même si... (ceux ayant lu le roman comprendrons de quoi je parle).

Par contre, Doug, m'a profondément choqué ! Ce personnage a beaucoup évolué au dépriment de Sarah Jane. Ses choix m'ont juste donné cette envie de le baffer furieusement. Je trouve que Sarah Jane est trop tolérante envers lui et qu'elle lui pardonne trop facilement.

Je sais que ma chronique peut se révéler pas très bonne mais je vous assure qu'à part ces deux - trois points, j'ai beaucoup aimé ce tome. Certes, il faut attendre, être patient, pour que ça bouge mais, une fois que c'est parti, il y a pas mal de révélations. La fin laisse présager une bonne fin de saga, espérons que l'auteur la termine en beauté et ne se plante pas royalement...

Ma note : 14/20

Roman : [*]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire