Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

27 février 2014

Te succomber
de Jasinda Wilder

Broché : 339 pages
Editeur : MICHEL LAFON 
Sortie : 9 janvier 2014

" Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’étais d’abord éprise de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour. Une nuit d’orage il a trouvé la mort. Une partie de moi s’est éteinte avec lui ce soir-là… " 

De seize à dix-huit ans, Nell vit une passion intense avec Kyle. Tous deux se connaissent depuis l’enfance et ont été meilleurs amis avant de tomber amoureux l’un de l’autre. Alors que Kyle s’apprête à demander Nell en mariage, il meurt dans un tragique accident. La jeune fille est anéantie, et il lui est impossible d’entrevoir un avenir heureux sans lui. Aux funérailles, elle retrouve Colton, le frère aîné de son défunt petit ami. Très séduisant, il ne la laisse pas indifférente. Deux ans plus tard, les chemins de Colton et Nell se croisent de nouveau à New York. Même si la douleur est toujours là, leur désir est trop fort, ils ne peuvent plus résister à leurs pulsions…


Après la littérature érotique, le "new adult" débarque en France. "Te succomber" est le deuxième roman de ce genre qui rejoint ma PAL, c'est également celui dont j'avais le plus entendu parler et celui dont j'avais le plus envie de découvrir. C'est chose faite grâce à Camille des éditions Michel Lafon que je remercie...

Le roman se divise en deux partie : le passé et le présent. Deux parties très différentes l'une de l'autre. Le passage entre les deux ne se fait pas dans la facilité malheureusement. Il y a tellement un grand fossé entre les deux que j'avais l'impression au départ d'avoir commencé un nouveau livre.
Pour moi, l'auteure aurait du écrire deux romans bien distinct en séparant et développant plus ces deux parties. De plus, le début de la seconde commence avec Colt, changer de narrateur, passer de Colt après avoir tant aimé Nell déstabilise forcément. Heureusement, nous finissons par la retrouver ensuite.

Première partie : le passé


Kyle et Nell se connaisse depuis toujours, ils ont tout découvert ensemble, même l'amour...

Dès les premières ligne, j'ai été happé par ce duo, ce couple en devenir. Ils sont touchant, puis l'histoire est tellement authentique ! On découvre deux personnes, deux adolescents touchants, adorables.

Ce qui fait le charme de cette histoire, c'est sans nul doute l'écriture de l'auteure qui est juste magnifique. Légère, très fluide, ça glisse tout seul. Elle trouve toujours les bons mots pour décrire ce premier amour. On s'identifie beaucoup aux personnages. Ils nous font rêver, espérer. Vous avez le cœur qui bat à cent à l'heure, vous espérez également un jour vivre la même chose et puis...

La fin de cette première partie m'a anéanti, déprimé. Comment une auteure qui crée des personnages aussi attachants, aussi proches de nous peut-elle les faire souffrir autant ? Je n'avais pas lu la quatrième de couverture et j'avoue que je ne m'attendais pas à ça ! J'ai été très déstabilise, choqué et c'est en larmes que j'ai terminé ma lecture de cette première partie. Cette fin est aussi cruelle que le monde dans lequel j'habite...

Il est rare qu'une auteure arrive à me toucher autant juste en 120 pages. A l'issue de cette première partie, j'ai ressenti le besoin de faire une petite pause de 24 heures dans ma lecture. Vu qu'au début de la seconde, deux ans se sont écoulés, j'avais envie, le besoin de faire cette petite pause afin de bien séparer ces deux univers.

Deuxième partie : le présent


Ce début de deuxième partie a été un peu plus difficile pour moi à aborder. Pourquoi ? Parce qu'on change de narrateur, d'univers, on repart un peu à zéro. Tout change... Les personnages (sauf Nell), l'ambiance général, on change également de ville... Et encore pire/mieux : l'auteure change également de style.

J'ai en effet trouvé que le style d'écriture de l'auteure avait évolué. C'est beaucoup moins romantique, c'est tranchant, brut de décoffrage, il faut dire que Colt alias Colton est tout sauf le mec doux, sage... Il est très différent de Kyle. Il n'a pas eu un passé facile et il s'est endurcit. Cela se ressent très rapidement, il a les nerfs à fleur de peau, il est limite violent, agressif.

Il m'a bien fallu une bonne cinquantaine de page afin de rentrer de nouveau dans le livre, d’apprécier ma lecture. Ce n'est pas que c'est mauvais mais c'est juste que... comment l'expliquer ? Dans la première partie, tout est authentique, vrai, c'est une histoire que beaucoup pourraient vivre, c'est plausible. Mais dans la deuxième partie, c'est tout sauf plausible, on sent que c'est très préfabriqué, ça sonne parfois un peu faux. Pourtant, l'histoire entre Nell et Colt devient tellement forte au fil des pages qu'on fini par y faire abstraction et on fini par s'immerger à 100% dans sa lecture comme pour la première partie.

L'histoire de Colt et de Nell est très différente de celle de Nell et Kyle, ce n'est plus le premier amour qui est mis en avant, c'est plus l'amour sauvage. Ce sont deux personnes brisés que la vie n'a pas épargné et cela se ressent très vite. Pourtant, une fois habitué à ce changement de style, cela devient très beau, très romantique sauf pour...

Les scènes de sexe, voilà une autre-chose qui m'a gêné dans cette deuxième partie. Bon, il faut dire que je n'ai pas l'habitude avec le littérature érotique donc... Avec Kyle, c'était touchant, romantique mais avec Colton, c'est bestiale, il est autoritaire, limite dominant et ça moi, ça m'a un peu dérangé. C'était radicalement différent, trop différent du début du roman, voilà pourquoi, une fois de plus, l'idée de faire deux romans bien différents aurait été une bonne idée, vous n'êtes pas d'accord avec moi ?

Pour finir :

Même si deux - trois points m'ont gênés, pour moi, ce roman est tout de même un coup de cœur . Pourquoi ? Car, il a réussi à me toucher, à me faire rire, me faire pleurer, à me faire rêver, tout simplement. Certes, tout n'est pas parfait mais voilà, le résultat et là. Il m'a tellement marqué que je suis certain de ne pas l'oublier de sitôt...

Ma note : 18/20

1 commentaire:

  1. Je viens de le terminer et je suis tout à fait d'accord avec ta conclusion !! ma note est de 17/20 on est à peu près d'accord !!! lol Bonne continuation

    RépondreSupprimer