Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

6 mai 2014

Cherche jeune femme avisée
de Sophie Jomain


Broché : 412 pages
Editeur : J'ai Lu 
Sortie : 5 mars 2014
Collection : SEMI-POCHE


Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante, Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d'imaginer qu'il se laissera convaincre de l'embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d'avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C'est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu'il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons... Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare...



Sophie Jomain... Vous savez combien j'aime, j'admire cette auteure, sa plume magnifique, ses histoires qui me permettent de m'évader, de me détendre, de rigoler. Cette romance contemporaine m'a donné envie de la découvrir dès que l'auteure l'a mentionné au détour d'un statut sur Facebook... Depuis, je l'attendais avec grande impatience.

J'ai découvrir la romance il y a un peu plus de 2 ans maintenant. Avant, j'avais les fameux préjugés qui me disaient que ce genre était plus adressé à un lectorat féminin. Puis, tout a changé quand j'ai lu le tome 1 de "Lucky Harbor". Depuis, même si je suis un mec, je n'ai pas honte de dire que j'adore lire de la bonne romance...

À peine reçu (avec un petit mois de retard par rapport à sa sortie), j'ai de suite eu envie de me jeter dessus comme un junkie en manque de sa drogue dur (ma drogue de prédilection étant bien sur Soso)...

Dès le premier chapitre, ça dépote, en moins de 15 pages, j'avais déjà un énorme fou rire. De suite, je me suis attaché et identifié à Gabrielle, alias Gaby pour les intimes. Pourquoi ? Tout simplement, car je suis un peu comme elle, une bonne poire qui a tendance à toujours se faire marcher sur les pieds. Le fait d'aider les autres avant de penser à soit, le fait aussi de toujours se faire poignarder dans le dos... et j'en passe...

Je pense également qu'il y a beaucoup de Sophie dans Gaby, déjà concernant son premier métier, l'archéologie. Pour ceux qui ne le savent pas encore, Sophie a eu également la chance de faire ce métier pendant plusieurs années... (et dire qu'on aurait pu ne pas découvrir ses romans).

J'ai dévoré ce roman très rapidement, pourtant, je me dois d'être honnête, ce n'est malheureusement pas son meilleur. Certaines choses m'ont gêné, mais pour moi le pire reste la figure masculine de ce roman : Adrien de Bérail.

Dans une romance contemporaine, les deux personnages principaux doivent me vendre du rêve, je dois m'y attacher un minimum pour que la magie opère et que je me laisse totalement embarquer dans l'histoire. Ici, ça n'a pas été le cas. J'ai en effet trouvé Adrien insupportable du début à la fin. Monsieur a très mauvais caractère, il veut toujours avoir raison et il se met en colère pour un rien. À plusieurs reprises, je me disais qu'il serait grand temps pour lui de voir un psy et de prendre du Lexomil !

Certain diront qu'il a des circonstances atténuantes, qu'il a vécu des choses vraiment pas évidentes par le passé. Qu'il vit en culpabilisant chaque jour, mais pour moi cela ne pardonne pas tout ! Puis, j'avoue que son côté tête de mule était très irritant au fur et à mesure de ma lecture.

Mais bon, Adrien de Bérail ne représente pas tout le roman (et fort heureusement). Il y a tout des à cotés que j'ai beaucoup aimé. Que ce soit les étourderies de Gaby, ses parents et les employés et les enfants d'Adrien. Il y a dans cette histoire une panoplie de personnages attachants, touchants même qui ont réussi à me faire oublier ce avec quoi j'avais un peu de mal.

Une autre chose m'a également un peu gêné pendant ma lecture, mais cela n'a rien à voir avec le livre, l'écriture de Sophie. Ce qui m'a dérangé, c'est que le livre est écrit à la troisième personne du singulier. Je tombe souvent, même voir quasiment tout le temps sur des romans écrit à la première personne du singulier, ce changement radical s'avère donc un peu déroutant quand on n'en a pas l'habitude...

Au final, je dois dire que j'ai beaucoup aimé. J'ai beaucoup rit, et la fin m'a touché. Dans ce roman, il y a parfois des passages vraiment émouvant et on s'attache tellement au personnage de Gaby, que nous avons cette envie que tout se termine bien pour elle. Une très bonne romance contemporaine que je ne peux que vous conseiller...

Ma note : 16/20

Roman : [*]
Ebook : [*]

1 commentaire:

  1. J'ai passé un excellent moment avec ce roman : l'histoire est pourtant classique et prévisible, mais son humour le rend vraiment addictif !

    RépondreSupprimer