Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

4 juin 2014

Felicity Atcock, tome 2 : Les anges ont la dent dure
de Sophie Jomain

Format Kindle
Nombre de pages : 304 pages
Editeur : Rebelle Editions
Sortie le : 10 octobre 2012

Je crois que cette fois, c’est sûr, je suis née sous une mauvaise étoile. J’ai d’abord découvert les vampires, puis les anges, ensuite les entre-deux, les démons, et maintenant, voilà qu’on me jette des sorts et qu’on accroche des poulets égorgés à ma porte. Il ne manquait plus que ça ! Daphnée, ma colocataire, affirme que c’est parce que j’ai un mauvais karma, tu parles !
Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était sans compter que j’avais une deuxième préoccupation : Greg le Bulldozer. Cet idiot s’était amouraché d’une griffeuse psychopathe que je ne voyais pas d’un bon œil. Il avait l’air d’avoir de sérieux problèmes.
C’était plus fort que moi, il fallait que je m’en mêle, même si à coup sûr, j’allais au-devant de sacrés ennuis.


Felicity Atcock, saga littéraire d'une auteure que j'adore, mélangeant de la bit-lit avec de la chick-lit, mais aussi de la romance... Un melting pot qui fait de cette saga une véritable bouffée d'air fraîche et de bonne humeur... Un excellent remède anti-déprime conseillée par tous les bons libraires en cas de dépression aggravée...

On ne va pas se le cacher, ce deuxième opus est légèrement plus noir que son prédécesseur. L'auteure, la magnifique Sophie Jomain (Fan ? Moi ? Non, non !), ne se contente pas de faire une suite juste pour faire une suite, il y a en effet une véritable évolution dans l'intrigue, dans les personnages, nous offrant une réelle évolution dans cet univers déjà riche au départ.

Dans le premier tome, nous faisions la connaissance de Terrence, un ange, et de Stan, un entre-deux. 

Si au tout début, j'avais tendance à avoir une vraie préférence pour Terrence, dans ce deuxième volet, il m'a profondément ennuyé, irrité. J'ai détesté sa manière de se comporter face à Felicity. De plus, je trouvais qu'il ne servait pas à grand-chose dans l'intrigue générale. 

Par contre, en ce qui concerne Stan, on peut dire qu'il y a une réelle évolution de ce personnage, permettant de le rendre intéressant et surtout attachant. J'ai beaucoup aimé ses apparitions (contrairement au premier tome de la saga), j'ai également beaucoup aimé ses interactions avec Felicity, lui sauvant la vie à plusieurs reprises...

Le roman prend au fur et à mesure de la lecture une véritable allure d'enquête policière. J'avais lu ce deuxième tome avec l'amie Ingrid alias Koko et on avait pour habitude de se retrouver le soir sur Twitter pour commenter nos 5 chapitres journaliers. À chaque fois, on avait pour habitude de faire des pronostics concernant le ou les méchants de cette histoire. Sachez juste que Sophie nous a menés par le bout du nez puisque nous ne sommes pas parvenus à trouver le vrai coupable avant la fameuse révélation !

Et d'ailleurs, cette fin ! Je dois vous avouer qu'en ce qui me concerne, elle m'a véritablement mise sur le cul ! Tout au long de l'histoire, nous en apprenons un peu plus sur la condition de Felicity, dans ma précédente chronique, j'avais tendance à regretter ce manque de réponses et comme on dit : tout vient à point à qui sait attendre, puisque dans ce tome, nous en apprenons beaucoup plus sur elle, nous soufflant au passage.

Felicity rencontrera au cours de cette aventure, une autre figure féminine connue des lecteurs des grandes sagas de chez Rebelle. Une guest-star de luxe qui m'a donné envie de me lancer dans sa saga. J'ai trouvé ça hyper sympa de voir cette invitée de marque faire cette apparition, cela permet de créer une continuité avec les autres sagas parues chez Rebelle.

Au final : j'ai trouvé ce deuxième opus encore meilleur que le premier. Le fait de finir sur une telle révélation me donne envie de me jeter de suite dans la lecture du troisième tome... Si vous n'avez pas encore succombé à la Felicity mania, je ne peux que vous y encourager...

Ma note : 18/20

Poche : [*]
Ebook : [*]

2 commentaires:

  1. tiens c'est qui la guest star dont tu parles ?
    j'ai moi aussi bcp aimé l'évolution de Stan et d'en apprendre davantage sur lui, Terrence est quant à lui plus mis en retrait dans ce tome.

    RépondreSupprimer
  2. Aussi mordant qu'amusant : j'ai passé un excellent moment avec Felicity !

    RépondreSupprimer