Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

22 juin 2014

Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus Blues
de Richelle Mead


Poche : 512 pages
Editeur : Milady 
Sortie : 23 juin 2011


Georgina Kincaid est succube. A priori un choix de carrière plutôt sympa : la jeunesse éternelle, l'apparence de son choix et des hommes prêts à tout pour un simple effleurement. Pourtant, sa vie n'est pas si glamour : pas moyen de décrocher un rencard sans mettre en péril l'âme de l'heureux élu. Heureusement son travail en librairie la passionne. Mais pour l'heure, Georgina est propulsée au coeur de la tourmente, et ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue ne lui seront d'aucun secours.




J'entends beaucoup de monde parler en bien de cette saga bit-lit. J'entends également beaucoup de monde venter les louages de Richelle Mead, l'auteure. De celle-ci, j'avais commencé à lire l'une de ses autres sagas "Vampire Academy", mais je n'avais pas accroché et j'avais fini par abandonner avant la fin du premier opus.

La saga des Georgina Kincaid me tenter depuis un petit moment. J'ai vite fait l'acquisition des trois premiers tomes de cette saga depuis un bail, mais je n'avais jamais osé franchir le pas. Vous devez vos demander très certainement pourquoi ? Je vous répondrais que la créature surnaturelle qui représente l'héroïne me faisait craindre le pire.

En effet, Georgina Kincaid est un succube. Pour ceux ne sachant pas de quoi il s'agit, c'est une en faite une créature qui se nourrit de l'énergie sexuelle masculine lors d'un rapport sexuel (je ne pensais jamais écrire une telle chose dans l'une de mes chroniques un jour). Vous savez que je n'adhère pas trop à ces fameuses sagas bit-lit ou les relations sexuelles prennent le pas sur l'histoire générale... Je pensais (à tort) qu'il n'y aurait que des scènes de ce genre dans cette saga, d'ou ma réticence à la commencer.

Il aura fallu que Virginie (de la chaîne Youtube TheMm27) en parle sur une vidéo et lance une lecture commune sur Livraddict dans la foulée pour que je me décide enfin à sortir le premier tome de ma PAL. Je n'étais pas seul donc, à découvrir cette fameuse saga et cela m'a un peu rassuré, puisqu'il y avait également Sarah, mais également d'autres participants...

J'ai donc commencé ma lecture un dimanche matin, vers 6h30 (oui, oui, je ne suis pas quelqu'un qui se lève tard) et je l'ai terminé du jeudi soir. Je trouve que j'ai été relativement vite, car à cette période, je n'avais vraiment pas le temps de lire.

Dès les premières pages, j'ai su que Georgina et moi, on allait très vite devenir pote. Dès le premier chapitre, j'ai accroché avec ce personnage haut en couleur. J'ai aimé sa personnalité et sa façon de parler sans réfléchir. De plus, elle est libraire et a un amour inconditionnel pour les livres, la littérature en général. Ceci est un petit plus non-négligeable, vous ne trouvez pas ?

Pour ceux qui se demandent s'il y a beaucoup de scènes olé olé dans ce premier tome, je vous dirais non. Il y en a une, voir deux, mais elles servent relativement bien l'histoire, de plus, ce n'est pas hyper détaillé et cela ne prend pas dix pages. Cela ne m'a donc nullement gêné, j'ai même l'impression de ne pas les avoir vu passer tellement c'était bien intégré à l'histoire.

J'ai adoré les autres personnages gravitant autour de cette héroïne, mais mon préféré reste sans nul doute Seth. Ecrivain avec une personnalité un peu particulière. J'ai bien aimé l'amitié très étrange qui s'est nouée au fil de ma lecture entre lui et Georgina.

Bon, je ne vais pas dire que le roman est parfait puisqu'il faut tout de même avouer qu'il possède des défauts, mais cela ne gêne en rien au plaisir que j'ai ressenti en le lisant.

Le principal vrai défaut que j'ai relevé, c'est que l'auteure prend un peu trop de temps à installer son histoire. Je n'arrivais pas à cerner où elle désirait m'emmener avant la moitié du roman, mais cela ne m'a aucunement donné une impression de remplissage. Même si on ne sait pas où l'on va réellement, on y va avec grand plaisir, on se laisse complètement embarqué sans réellement voir les pages défiler.

L'écriture de Richelle Mead est très rythmée, on arrive très bien à s'imaginer les scènes, même celles où il y a des combats. Très peu d'auteures peuvent et savent écrire des scènes d'action, elle, il faut avouer qu'elle excelle dans cet exercice. De plus, le style est tellement fluide, agréable qu'on ne voit pas les pages défiler et on se retrouve très rapidement à la fin du roman sans réellement s'en rendre compte.

La mythologie est également très distrayante, et surtout passionnante. On ne se contente pas de rencontrer que des Succube, il y a également d'autres créatures surnaturelles passionnantes. Richelle Mead à su créer une véritable hiérarchie démoniaque (mais pas que...) qui se révèle passionnante et qui apporte un véritable plus à l'histoire.

Bon, je pense que vous avez compris que je suis devenu raide dingue de Georgina. La taille de cette chronique est là pour vous le prouver ! Je ne pensais vraiment pas passer un aussi bon moment avec cette saga bit-lit et il me tarde vraiment de découvrir le deuxième tome en août (et une fois de plus en lecture commune avec les filles).

Si vous désirez commencer une saga bit-lit, mais que vous appréhendez de tomber sur l'une de ses fameuses sagas où ne rencontrent que des parties de sexes endiablés, je vous certifie que ce n'est vraiment pas le cas pour celle-ci. Vous pouvez donc y aller les yeux fermés...

Ma note : 18/20

2 commentaires:

  1. Mead est une spécialiste pour écrire ses livres avec un début qui prend le temps de s'installer pour que ça s'accélère ensuite.
    J'ai adoré Seth moi aussi ainsi que la façon dont s'installe sa relation avec Georgina. Elle est chouette aussi comme personnage.
    Bref, contente que tu aies adhéré à ce premier tome et à Seth <3 Et Seth et Georgina <3

    RépondreSupprimer
  2. J'avais bien aimé ce premier tome surtout l'univers créé par l'auteur. Cette saga ne fait pas partie de mes préférées mais elle est sympa à lire. En revanche, je ne suis pas hyper fan de Seth (mais je parle en ayant lu 5 tomes) mais dans ce premier c'est vrai qu'il était plutôt agréable.

    RépondreSupprimer