Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

25 juillet 2014

Touch, tome 1 : Rédemption
de Danielle Guisiano

Format Kindle
Nombre de pages : 298 pages
Éditeur : Rebelle Editions
Sortie : 6 août 2013


Un mystérieux fantôme joue du piano dans les couloirs sombres de l’université de musique. Hallucination ou rêve? Intriguée par cette énigme, Lily n’a de cesse de se rapprocher du ténébreux Jason. Cependant, les sentiments du jeune-homme semblent aussi ambivalents que son humeur.

Réussira-t-elle à découvrir le terrible secret qui le tient éloigné d’elle? Légendes indiennes, mythes fantastiques; il est des mystères dont il vaudrait mieux rester ignorant… Et si la malédiction n’avait pas dit son dernier mot ?



Plus je vieillis, et plus j'avoue avoir du mal avec le "young adult". N'allez pas croire que je suis devenu réfractaire à ce genre littéraire, mais je suis beaucoup plus exigent que par le passé et que mon avis peut très vite devenir tranchant (très tranchant même).

Avec ce roman, j'avais une chance sur deux (même si je peux dire ça avec toutes mes lectures). J'avoue avoir eu des doutes avant de le commencer. L'histoire avait l'air sympathique, mais le fait de le voir peu tourner sur la blogosphère me laisser présager peut-être le pire.

Mais alors ? Au final, j'ai aimé ou pas ?

Comment commencer ce paragraphe de manière originale sans commencer à sortir des jurons ? Je n'ai pas la réponse, donc je vais y aller très simplement. OUI, j'ai aimé, mais...

On va commencer par le point faible du roman : le début

Nous suivons Lily qui quitte la France afin de rejoindre l'Idaho avec sa mère et sa sœur retrouver leur père, mais aussi pour intégrer une grande école dans la section musique. Il faut savoir que Lily est une virtuose, elle joue du violon comme personne. Seul bémol : elle ne sait pas donner d'émotion à sa musique...

C'est de ce postulat de départ, que débute le roman. Postulat certes simple, mais original. Pour moi, ça a commencé à se corser légèrement quand Lily rencontre un mystérieux jeune homme un peu rebelle sur les bords. J'avoue qu'à ce moment, j'ai levé mes yeux au ciel. Pourquoi ? Tout simplement car ce schéma de base est devenu cliché dans la littérature "young adult". À ce moment-là, j'ai cru me retrouver devant un remake de "Twilight", de "Hush, hush"...

À ma grande surprise, l'auteure prend vite le parti de s'éloigner (pour mon plus grand plaisir) de ce schéma narratif vu et revu. Certes, cette histoire "d'amour" reste la base du roman, mais l'auteure nous propose quelque chose en parallèle de fort passionnant.

Comme vous pouvez vous en douter, le mystérieux bad boy, prénommé Jason cache un secret, mais je vous rassure, ce n'est pas un vampire, ni un ange.

Danielle Guisiano décide d'aborder dans son roman des légendes amérindiennes et qui implique une terrible malédiction pour Jason l'empêchant de se rapprocher de Lily. Mais comme vous le savez tous, l'amour est plus fort que tout (même si)...

Nos deux jeunes tourtereaux vont se retrouver pris dans une quête qui vont les mener au bout de monde, vivant au passage beaucoup d'aventures.

Je dois dire que j'ai beaucoup aimé Lily, elle apparaît comme une personne obstinée. Elle déteste qu'on lui dicte sa conduite. Pour ce qui est de Jason, au départ, j'ai eu un peu de mal avec sa froideur, mais plus on avance dans le roman et plus on le voit s'ouvrir, ce qui finit par le rendre attachant.

Du côté des personnages secondaires, je retiens surtout Pierre qui est le meilleur ami de Jason et qui s'attache très vite à Lily. Parfois, je trouvais même qu'il surpassé Jason tellement il était attachant.

Par contre, en ce qui concerne Nawel, la jeune sœur de Lily et de Molly, sa meilleure amie, je suis un peu plus sceptique. Je trouve que ces deux personnages restent un en trop en retrait, cela ne nous permet malheureusement pas de nous y attacher.

En ce qui concerne le style de l'auteure, je dois dire qu'il m'a beaucoup plu. Danielle Guisiano a un style particulier, assez rare dans ce genre littéraire. Sa plume est fluide, poétique. Une fois le roman commencé, vous ne pouvez plus le reposer tellement son écriture devient addictive.

Les seuls petits bémols que je souhaite relever, ce sont les sauts de narration et les ellipses, je ne sais pas si cela vient de mon e-book, mais à plusieurs reprises, je me suis retrouvé un peu perdu. Et justement, en parlant de ses fameuses ellipses, je trouve qu'elles étaient parfois un peu trop longues nous donnant l'impression de louper des éléments peut-être importants en cour de route.

L'histoire avec les légendes indiennes m'ont enchanté. Les descriptions étaient simples, concises. Je n'avais aucun mal à imaginer les lieux dans lesquels apparaissaient les protagonistes. Tout comme les personnages, j'avais parfois l'impression de voyager, de m'évader, et c'est tout ce que j'attends en lisant un livre.

Je pense que vous l'avez compris, mais en ce qui me concerne, je suis juste conquis. Ce roman est tombé au bon moment, il m'aura permis de vivre une aventure extraordinaire. Bon, par contre, je suis légèrement en colère contre l'auteure qui termine ce premier tome de manière brutale nous laissant en pleins désarrois...


Les avis des autres participants de cette lecture commune : 
* Mabiblio1988 : chronique

Ma note : 15/20

1 commentaire:

  1. Le fait que tu ai été perdu par moment ne vient pas de ton ebook. En format papier, j'ai moi aussi été perdue. Au point, que j'avais l'impression d'avoir sauté un paragraphe voire plus par moment.
    Nos avis se rejoignent sur la plume de l'auteure qui est vraiment magnifique.

    RépondreSupprimer