Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

2 septembre 2014

Anna et le French Kiss
de Stephanie Perkins

Broché : 375 pages
Éditeur : La Martinière Jeunesse 
Sortie : 13 février 2014

Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines et son job au cinéma d'art et essai de la ville. Mais son père a décidé qu'elle devait voyager et l'ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris.
Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. 
Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d'elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l'emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…



Que je vous le dise de suite, ce livre me fait de l'œil depuis sa sortie américaine. Il faut dire que j'en ai tellement entendu parler sur les chaînes Youtube francophones et anglophones que j'attendais sa sortie ici avec une très grande impatience. Comme vous pouvez vous en douter, ce roman à très vite rejoint ma PAL.

J'avais décidé de le mettre dans mon challenge de ma PAL d'été. Même si le résumé n'avait rien à voir avec cette saison, la couverture, elle sentait bien l'été.

Je l'ai commencé alors que je souffrais d'une très sévère panne livresque (et oui, encore !). Un matin où je ne bossais pas, en me réveillant, j'ai eu envie de CE livre et pas d'un autre. J'ai donc décidé de me faire plaisir.

Et finalement, ça a donné quoi ?

Fantastique, passionnant, envoûtant, et surtout addictive. Je l'ai commencé un matin, je l'ai terminé du soir. C'est simple, une fois que vous avez commencé ce roman, vous ne pouvez plus du tout le reposer. Que ce soit l'histoire, les personnages, le style d'écriture de l'auteure, tout est tellement... génial (oui, c'est le bon mot) que ça en devient très rapidement une addiction.

Nous suivons donc Anna, une adolescente, qui est envoyée par son père dans un pensionnat privé américain en France, et plus précisément à Paris, l'une des plus belles villes de France. Bien évidemment, Anna n'est pas contente, elle en veut à mort à son père, en plus, elle ne parle pas un mot de Français. Pourtant, au fil de son séjour, elle se rendra très vite compte que Paris... c'est magique (désolé pour mon jeu de mot bien pourrie, promis, je ne le referais plus).

C'est très difficile pour moi d'écrire cette chronique (bah abstient toi alors !). Bon, en gros, pour moi aussi, c'est un coup de cœur (le mec pas original qui décide de suivre le troupeau). Je suis tombé véritablement sous le charme de l'atmosphère de ce livre (Ça sonne pas bien Français ?! Et alors ?). J'ai été envoûté par les mots de l'auteure, par son histoire, par ses personnages (Je me répète ?!).

Ce qui m'a fait rire, ce sont les beaux gros clichés qu'Anna a en arrivant en France. En lisant la première page, j'ai de suite levé les yeux au ciel (bon, en fait, c'était plutôt au plafond de ma chambre, mais bon...). Je me suis, de suite, dit qu'Anna et moi n'allons pas nous entendre si elle voit mon pays de cette manière (bah quoi, quand je pense à l'Amérique, je ne pense pas systématiquement au Mc Do).

C'est dingue comme les Américains ont tendance à voir notre pays. À chaque fois qu'on aperçoit la France dans un film américain, on y retrouve la tour Eiffel, la Citroën 2 CV, le célèbre béret et la baguette (parce qu'aux USA, ils n'ont pas de baguette nah). Et Anna a bien évidemment ce cliché de notre France (même si au début, elle cite Amélie Poulain qui est un de mes films préférés).

Ce qui est intéressant justement dans ce roman, c'est de voir l'évolution d'Anna au fur et à mesure de notre lecture. D'une trouillarde invétérée, on la voit évoluer, s'épanouir (et j'en passe, sinon je vais vous spoiler (et spoiler, c'est MAL)).

Oh ! Et puis après, il y a THE big love story. Vous savez, l'histoire qui commence hyper mal, qui est très compliquée, mais qui se termine par un happy end ? (je ne dévoile rien, ça se passe toujours de cette manière dans ce genre de roman, de ce côté-là, il n'y a aucune originalité).

Bon, c'est vrai que parfois, Anna, j'avais juste envie de la secouer, de lui hurler dessus, mais c'est vraiment un personnage qui ne laisse vraiment pas indifférent. Elle est attachante, a ses qualités, ses défauts. C'est une personne comme vous et moi, je pense que c'est ce qui rend ce roman si particulier.

[mais globalement, je ne pouvais pas lui en vouloir longtemps. Pourquoi ? Car c'est une passionnée de cinéma, comme moi. Et elle m'a même donné une petite liste de film que je vais m'empresser de visionner.]

L'auteure, décide de raconter une histoire authentique, vraie. Ne vous attendez donc pas à de l'action (de toute façon, si vous vous attendez à de l'action dans ce roman avec une couverture aussi girly, c'est qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez vous), à des retournements de fond furieux. Tout se passe en simplicité et c'est LE point fort de cette histoire.

Je vais peut-être m'arrêter là, non ? (en plus, avec cette chronique, j'ai un peu l'impression de partir dans tous les sens (donc arrêtons le carnage)). Comme vous l'aurez compris, ce roman, c'est juste une petite pépite, c'est le genre de roman que je relirais avec grand plaisir (et je n'ai pas pour habitude de relire mes livres). C'est le genre de douceur que vous devez avoir prêt de vous quand vous êtes déprimé, que vous n'avez pas LE moral. Voilà... (fin du carnage)

Ma note : 19/20

3 commentaires:

  1. Comment veux tu qu'en nous disant ça : "Fantastique, passionnant, envoûtant, et surtout addictive." On est pas envie de lire ce livre !!! Ah bravo lol déjà qu'il me faisait très envie, je vais pas pouvoir ne pas l'acheter !
    Je m'essayerai peut être à l'anglais avec celui là :)
    Bisous Benji <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sincèrement désolé... (bah en faite, non, même pô) xDDDDD
      Si tu veux, je peux te le prêter ;)
      Bisous :D

      Supprimer
  2. Ce livre à l'air juste trop bien, j'ai hâte de le sortir de ma wishlist aussi celui là :) En tout cas j'adore ta chronique !

    RépondreSupprimer