Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

15 octobre 2014

Boys out !
de Rawia Arroum



Broché : 320 pages
Éditeur : Hachette 
Sortie : 8 octobre 2014
Collection : Black Moon


Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n’ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s’entraîne dur pour être capable d’affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu’au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour…


Parfois, il est difficile pour moi d'écrire une chronique sur un roman que je n'ai pas aimé. Dans ce cas, il devrait être facile d'écrire sur un livre que j'ai adoré, qui m'a touché, non ? Et pourtant... Il va être très difficile pour moi de rédiger un avis sur ce roman sans trop en dire, sans vous spoiler, mais je vais essayer...

Quand j'ai reçu ce roman en avant-première, je me suis, de suite, jeté dessus. Pourquoi ? Tout simplement pour l'originalité de son histoire puisque nous suivons Lyra, une jeune fille sur le point de fêter ses 18 ans et qui évolue dans un monde où les hommes sont bannis. Ils ne servent qu'à procréer et une fois leur tâche accomplie, ils sont éliminés.

Voilà un univers dystopique fort originale. Quand j'ai commencé à lire le roman de Rawia Arrom, j'avoue que celui-ci m'a un peu mis mal à l'aise. L'auteure prend en effet le partie de ne pas nous épargner. Étant un mec, certains passages du roman auront réussi à quasiment me choquer, à me faire me poser des questions. En commençant ce livre, j'espérais ne pas avoir un univers aseptisé, et j'ai vraiment eu ce que je désirais. L'auteure ne nous épargne, en effet, rien.

Au tout début, Lyra, notre narratrice, nous apparaît comme une personne froide, complètement endoctrinée face aux règles régit par les féministes extrémistes. Pourtant, quand elle rencontre Loan, son regard sur son monde commence à changer...

Bon, vous savez que dans chaque roman dystopique, il y a une histoire d'amour. Je ne spoilerais personne donc en vous disant que Lyra et Loan vont finir par se rapprocher. D'habitude, je n'adhère quasiment jamais à ces histoires d'amour et pourtant... J'ai trouvé cette romance entre Lyra et Loan très bien amené, très attachante et j'ai réussi (pour la première fois dans ce genre de roman) à m'émouvoir pour leur histoire.

La mythologie mise en place par l'auteure est saisissante, passionnante. Ce roman aura réussi à me prendre aux tripes. Que ce soit l'histoire, les personnages, le style d'écriture, tout était parfait à mes yeux. De par son style, l'auteure aura eu le mérite de réussir à complètement m'embarquer dans son univers.

Tout au long de l'aventure, des réponses sont disséminées, des secrets sont dévoilés et des personnages arrivent à nous surprendre; nous provoquant des émotions intenses. J'aurais aimé et détesté des personnages, parfois les deux en même temps. Ce livre est un vrai challenge psychologique tellement il aura été difficile pour moi de ne pas vouloir entrer dans celui-ci et étriper certaines personnes qui avaient eu le don de me mettre dans une rage noire.

Par contre, j'avoue qu'à la fin, c'est l'auteure que j'ai eu envie d'étriper. À l'issue de la dernière phrase, j'avais juste envie de me transformer en Annie Wilkes (Misery – Stephen King) tellement celle-ci est juste ABOMINABLE ! Ce n'est vraiment pas possible de nous laisser sur une fin aussi brutale sans savoir s'il y aura une suite en plus... (Rawia, si tu ne veux pas que je t'envoie Annie Wilkes, tu sais donc ce qu'il te reste à faire).

Je ne sais pas quoi vous dire d'autre pour vous donner envie de lire ce roman... J'ai énormément de mal à mettre des mots sur ce que j'ai ressentis pendant ma lecture. Pour moi, ce livre aura été un véritable coup de cœur, se plaçant en numéro 1 dans mes dystopies préférées. Je ne peux que vous encourager à foncer afin de découvrir cet univers bien particulier.

Ma note : 19/20

La page Facebook de l'auteure :

Merci beaucoup à Hachette Black Moon 
et plus particulièrement à Matéïa pour 
cette magnifique découverte.

5 commentaires:

  1. Ta chronique est super tentante ! Heureusement que je l'ai lu ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je confirme ce que dit Mathieu! Ton avis est convaincant, je l'ajoute à ma WL!

    RépondreSupprimer
  3. Salut!
    J'hésitais à le lire mais ta chronique me donne trop envie!!!

    RépondreSupprimer
  4. Arghhhh, tu imagines même pas à quel point j'ai encore plus envie de le lire en lisant ton avis, la prochaine fois que je passe par la librairie je le prends ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Je le note !! Pas d'inquiétude pour la révélation sur la romance comme tu le dis, c'est très souvent le cas dans ce genre d'histoire. Il ne faut pas oublier la scène torride et bien sur, la révélation ultime à la fin du tome ;)

    RépondreSupprimer