Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

2 octobre 2014

L’été où je suis devenue jolie
de Jenny Han



Broché : 320 pages
Éditeur : Livre de Poche Jeunesse 
Sortie : 15 mai 2013


Depuis qu'elle est enfant, Belly passe tous ses étés dans la maison au bord de la plage.
Là, entre les bains de mer et les pichets de thé glacé, la vie est parfaite. Il y a Susannah et ses fils, Conrad l'ombrageux et Jeremiah, si charmant. Et puis l'été de ses seize ans, les choses changent Susannah sourit un peu moins. Les garçons paraissent plus lointains. Parce qu'il se passe quelque chose dont personne ne parle. Belly aussi a son secret. La vie chavire doucement, pour chacun d'eux. Plus rien ne sera comme avant.


J'entends parler de cette saga depuis très longtemps. Je ne vais pas dire qu'elle m'a de suite attiré au premier abord, mais lire autant de bonnes critiques, voir tout le monde en parler avec entrain, J'avoue, ça m'a donné envie de tenter l'aventure moi aussi.

Lire ce livre en septembre pour fêter la fin de l'été, c'était plutôt une bonne idée. De plus, vous vous voyez lire ce livre en hiver, vous ?

Bon, dès le début, j'ai eu un petit souci. Dans le résumé, on nous annonce un drame. C'est clair qu'en commençant ma lecture, j'étais curieux. Curieux de voir comment l'auteure allait s'y prendre afin de nous imposer un drame avec une lecture qui nous apparaît comme légère au premier abord.

Le souci, c'est que dès le troisième chapitre, j'ai compris vers quoi le livre allait se diriger, j'ai parfaitement compris qu'elle serait ce grand drame. Dire que cela a gâché ma lecture est un grand euphémisme. J'aurais tout de même pu y faire abstraction si Belly ne m'avait pas autant insupporté.

Car oui, le gros point faible de cette histoire est sans contexte notre narratrice. Jamais, je n'avais trouvé un personnage aussi insupportable. Je l'ai trouvé irritante du début à la fin, sans parler de son trait de caractère qui m'aura le plus énervé : son égoïsme.

Je n'ai jamais vu une adolescente (je parle dans la littérature jeunesse bien évidemment) ne se focalisant que de son nombril. Jamais elle ne se soucie des autres, quoi qu'il arrive, c'est toujours elle qui passe en premier. Même quand la vérité finie par éclater, elle continue de ne se préoccuper de sa personne. À plusieurs reprises, j'ai eu cette envie folle de jeter le livre par la fenêtre (et pourtant, je ne suis vraiment pas du genre à être violent avec mes romans d'amour).

Du côté des autres personnages, seul Savannah aura réussi à retenir mon attention. J'ai trouvé que c'était le personnage le plus remarquable de cette histoire et je suis déçu qu'elle soit restée autant en retrait.

Sinon, du côté de ses fils, Jeremiah et Conrad, seul le deuxième aura réussi (légèrement) à retenir mon attention vue que je comprenais pourquoi il réagissait de la sorte.

Globalement, je me suis vraiment senti extérieur face à ce que je lisais, j'ai eu énormément de mal à m'identifier à un personnage (et vous le savez maintenant, pour que j'aime un tant soit peu un roman, je dois obligatoirement pouvoir m'identifier à l'un de ses personnages) et de ce fait, c'est avec une légère pointe de déception et d'énervement que j'ai continué à découvrir cette histoire.

De plus, l'auteure prend la décision de nous instaurer un triangle amoureux dès le départ, et vous savez que je déteste les triangles amoureux ! Décidément, tout était contre moi concernant cette lecture.

La chose qui aurait pu sauver un minimum la situation, c'est sans nul doute le style de l'auteur, non ? Pourtant, je n'ai pas eu cette sensation de lire quelque chose de transcendant. Ça se lit hyper vite, mais il n'y a malheureusement pas grand-chose qui a réussi à retenir mon attention.

Vous devez vous dire qu'avec une telle critique, je ne lirais probablement jamais la suite. Et pourtant...

La fin n'est certes pas transcendante, mais j'ai très envie de voir comment tout cela va tourner. Théoriquement, le deuxième tome devrait être plus mature, plus adulte alors, je me suis dit pourquoi dans ce cas, ne pas laisser une seconde chance à cette saga ?

Le livre n'est pas foncièrement mauvais (la preuve, il a eu énormément de bonnes critiques), mais pourtant, en le lisant, je me suis senti vieux ! Si, si, je vous jure, jamais je ne m'étais senti vieux en lisant un livre. Plus j'avançais dans cette histoire, plus j'avais l'impression d'avoir passé l'âge pour découvrir ce genre de roman...

Ma note : 12/20

1 commentaire:

  1. Oh trop dommage que tu n'es pas aimé, mais je peux comprendre ! Oui oui la suite est un peu plus adulte, tu vois vraiment Belly grandir je trouve, même si elle continue à faire des erreurs ... Maintenant que j'ai aussi grandi, ça se trouve comme toi j'aurais du mal à m'identifier aux personnages.

    RépondreSupprimer