Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

24 mars 2015

The Mortal Instruments, tome 1 : La Coupe mortelle
de Cassandra Clare


Broché : 570 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse 
Sortie : 6 juin 2013

La quatrième de couverture :

Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d'un seul coup!

Mais le pire reste à venir...Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.


Quand j'ai décidé de sortir ce roman de ma bibliothèque, j'étais en pleine phase de butinage livresque. J'avais, en effet, énormément de mal à trouver le livre pouvant me sortir d'une énième panne livresque. Je prenais un livre, je lisais un, deux chapitres, puis je passais à autre-chose. En le sortant, je m'attendais à répéter inlassablement ce même scénario, et pourtant...

J'ai commencé à lire ce premier tome un soir. Il devait être aux alentours de 22H. Quand j'ai levé mon nez de ce roman, il devait être pas loin de 1h00 du matin. J'avoue que je n'avais pas vu le temps passer et que je n'avais qu'une envie : poursuivre ma lecture...

Comme parfois, je sais être raisonnable, je l'ai reposé, mais le lendemain (enfin plutôt le jour-même), je me suis levé à 7h00 juste pour pouvoir le continuer.

Je ne peux réellement vous dire ce qui m'a fasciné à ce point, mais dès que j'ai commencé ce roman, je me suis retrouvé complètement immergé dans le monde créé par Cassandra Clare. De suite, je me suis pris d'affection pour Clary. Ce que j'ai aimé la concernant, c'est qu'elle découvre l'univers magique en même temps que nous et elle réagit de manière censée. Souvent dans ce genre d'histoire, une fille découvre un univers particulier, remplit de danger et en moins de 200 pages, elle devient une guerrière ultra badass. Ici, ce n'est absolument pas le cas. Certes, Clary évolue, mais cette évolution reste réaliste.

Une autre chose que j'ai particulièrement aimée également dans ce premier tome, c'est le fait que l'auteure ne prend pas son lectorat (je vous rappelle que cette saga est destinée en premier lieu à de jeunes adolescents) pour des crétins. Dans la littérature jeunesse, très peu d'auteurs osent proposer un univers fort, violent, avec des questions qui ne trouvent pas leurs réponses deux chapitres plus tard. Dans ce livre, vous avez pas mal de mystères qui ne trouvent pas tout à fait de réponses à l'issue de ce premier tome.

Cassandra Clare est le seul maître de son histoire et elle nous le fait très rapidement comprendre. Le fan service, elle ne connaît pas. Beaucoup d'auteurs finissent toujours par nous donner ce que l'on désire. Avec elle, ce n'est pas le cas. Tout au long de ce premier tome, elle prend un malin plaisir à nous faire espérer une chose... qui n'arrivera jamais. Peu d'auteurs ont les « corones » de faire ce qu'elle a fait à l'issue de son roman. Quand l'explication est donnée, j'avoue l'avoir eu au travers de la gorge, mais dans le bon sens du terme. Cela m'a fait le plus grand bien de voir enfin une auteure aller au bout de son histoire, d'oser des choses.

Bon, tout n'aura pas été parfait en ce qui me concerne. Je parle en premier lieu de ce fameux triangle, voir rectangle amoureux qui semblait se profiler. J'étais déçu de voir une telle chose dans ce livre, mais je pense qu'à l'issue de ce premier tome, il en est fini de celui-ci. Mais en brisant ce schéma de manière aussi radicale, Cassandra nous propose une chose assez inédite dans ce genre littéraire et j'ai très hâte de voir comment elle va gérer la suite des aventures de Clary. Pas mal de choses sont remissent en question et je suis curieux de voir comment elle compte gérer la psychologie de ses personnages après la fameuse bombe qui leur explose au visage à l'issue de ce premier tome.

Concernant l'histoire, je dois dire que l'univers créé par l'auteure m'a complètement charmé. De par ses mots, elle a réussi à créer une véritable société avec son histoire, ses lois... Un autre petit point fort intéressant, c'est qu'à partir du moment où les choses se corsent, les adolescents sont mis sur la touche au profit des adultes. Même si au final, ça ne tourne pas de la meilleure des manières, j'ai trouvé son écriture crédible (une fois de plus). Les adolescents sont avant tout de jeunes adultes, ils n'ont pas encore toutes les clés en main pour vaincre les méchants. Moi qui commence sérieusement à me lasser de voir des adolescents sauver le monde, ici les choses réelles reprennent leurs places (je ne suis pas certain de bien m'exprimer).

À l'issue de ce premier tome, beaucoup de questions restent en suspens. Je dois vous dire que le tome 2 a déjà revient ma pile à lire et je ne pense pas l'y faire traîner longtemps.

Pour finir, je dirais que si vous recherché un roman jeunesse bien écrit, avec un univers captivant, envoûtant, avec des réactions plausibles au niveau des personnages, je ne peux que vous encouragez à vous jeter sur cette saga (par contre, un conseil, fuyez le film, c'est juste une horrible merde en comparaison de ce roman).

Ma note : 18/20

2 commentaires:

  1. Je n'ai pas vu le film car on m'a dit qu'effectivement il n'était pas terrible. Mais les livres sont vraiment géniaux ! Contente que tu aies aimé ^^

    RépondreSupprimer
  2. Totalement d'accord avec toi, pour l'histoire du triangle amoureux... Vraiment hâte de voir comment la suite va se profiler après toutes ces révélations. Par contre, tu me fais un peu peur pour le film ^^ Je compte quand même le voir, mais au moins, je suis prévenue ^^

    RépondreSupprimer