Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

7 avril 2015

Lui succomber
de Jasinda Wilder

Broché : 365 pages
Éditeur : Michel Lafon 
Sortie : 12 février 2015

La quatrième de couverture :

Toi et moi ? Ça finira sans doute mal. Je vais certainement souffrir. Mais tu sais quoi ? Je m'en fous. C'est un risque que je suis prête à prendre. Dix-huit ans plus tôt, Nell et Colton parvenaient ensemble à surmonter la mort de Kyle, la personne qu'ils aimaient plus que tout. Aujourd'hui, leur fille unique, Kylie, entre à l'université. Dotée d'un caractère bien trempé, l'adolescente est néanmoins fragile. Lorsqu'elle tombe sous le charme ténébreux d'Oz Hyde, un garçon au passé trouble et à l'avenir plus incertain encore, la catastrophe semble inévitable. Pour Colton, qui se reconnaît douloureusement dans ce jeune homme, la seule chose qui importe est de protéger sa fille. Les deux adolescents se jettent pourtant à corps perdu dans la passion brûlante qui les unit. Sauront-ils s'arrêter avant d'être brisés à jamais ?


Premier roman du week-end à 1000 organisé par Lili Bouquine. Souvenez-vous, courant 2014, j’avais lu et beaucoup aimé les deux premiers opus de cette saga écrite par Jasinda Wilder. A l’époque, je pensais qu’il s’agissait d’une duologie, d’où ma surprise quand j’ai appris qu’il y avait un troisième tome qui venait de sortir en librairie.

Dans ce roman, nous suivons Kylie, une jeune fille blonde qui va bientôt avoir 18 ans et… qui est la fille de Nell et Colt (les protagonistes du premier tome). Je n’irais pas dire que je l’ai détesté, mais j’ai eu beaucoup de mal au début à m’y attacher. Elle a toujours été couvée par ses parents, de ce fait, on ne peut pas dire qu’elle ait eu une vie difficile. J’avais au début, la sensation qu’elle était très immature, limite petite fille pourrie gâtée. J’ai eu énormément de mal à me l’imaginer, à chaque fois, je voyais dans ma tête une Britney Spears de l’époque « Baby one more time ». Puis arrive Oz…

Oz, est le personnage torturé dans toute sa splendeur. Motard, écoutant du hard métal, fumant... Pourtant, dès qu'il aperçoit Kylie, il en tombe amoureux. On peut dire qu'il n'a pas eu une adolescence facile, puisqu'il n'a cessé de déménager à cause de sa névrosée de mère et de plus, il n'a jamais connu son père et ne sait rien à son sujet.

Ils n'ont rien en commun et pourtant, une relation va se créer entre Kylie et Oz...

Au départ, j'ai eu un peu de mal avec cette relation, car pour moi, je trouvais qu'Oz ressemblait beaucoup trop à Colt. Cet adolescent tourmenté ayant des tendances autodestructrices n'avait au premier abord rien à faire avec Kylie, mais finalement, l'amour est plus fort que tout et la magie finit par opérer grâce à la musique.

Ce que j'ai également beaucoup aimé pendant ma lecture, c'est qu'un secret titille notre curiosité. Il s'agit bien évidemment d'un secret ayant un rapport avec Oz. Tout au long du roman, Jasinda Wilder laisse quelques indice, et je dois dire que j'ai eu un peu peur concernant la résolution de ce mystère. J'avais peur que l'auteure se plante, mais finalement ce ne fut pas le cas, c'est même tout le contraire. Quand le secret éclate, que nous comprenons de quoi il en retourne, je dois dire que cela m'a profondément surpris, laissant au final, une sensation d'achevé à la saga.

Une fois de plus, la musique a une place très importante dans ce roman. Tout au long de cette histoire, le texte est agrémenté de quelques titres de heavy metal, mais également de country. Cela permet à ceux qui le désirent d'écouter la playlist sur YouTube et de s'immerger encore plus dans cette histoire d'amour peu ordinaire.

L'auteure a également pris le partie de jouer sur la nostalgie des deux premiers opus. Le fait de retrouver Nell et Colt quelques années, plus tard, était une très chouette idée. Petit bonus non-négligeable, parfois Colt prend les rênes d'un chapitre. C'était génial de voir comment il avait évolué émotionnellement.

On retrouve également très brièvement Becca et Jason, les protagonistes de « Nous succomber » ainsi que leur fils, Ben. Bon, en ce qui concerne Ben, il m'a profondément énervé tout au long de cette lecture. J'ai un peu d'appréhension que lire le quatrième (et dernier ?) tome de la saga qui lui sera consacré.

Bon, je préfère vous le dire de suite, vous devez savoir qu'une fois de plus, Jasinda Wilder n'épargne pas ses personnages, c'est même tout le contraire. Elle aura encore réussi à me faire passer par toute une palette d'émotion pendant ma lecture et c'est pour cette raison que j'aime toujours autant son écriture. Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de plonger dans cette saga, je ne peux que vous y encouragez...

Ma note : 18/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire