Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

27 janvier 2016

A comme Association, tome 1 : La Pâle Lumière des ténèbres
de Erik L'Homme


Broché : 160 pages
Sortie : 14 Octobre 2010
Éditeur : Gallimard Jeunesse & Rageot Edition 
Disponible en version poche, broché & numérique


Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l'adresse ultra secrète de l'Association. L'organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d'une bombe lacrymogène au jus d'ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d'ail !




Ce roman est le premier qui j’ai réussi à terminer en 2015, mais c’est aussi la première lecture commune que j’ai faite en ce début d’année avec Ingrid (et très certainement pas la dernière).

J’avais été de suite très attiré par cette saga dès que j’en avais entendu parler il y a quelques années. D’ailleurs, ça doit faire quasiment deux ans que ce premier tome traîne dans ma bibliothèque. À l’occasion d’une petite lecture commune organisée à l’improviste avec Ingrid, nous sommes tombés d’accord sur ce titre.

Il faut d’abord savoir que ce livre est classé en littérature jeunesse, qu’il est très court (à peine, 150 pages) et qu’il est écrit très gros. En commençant cette saga, j’avais donc un peu d’appréhension. Peur d’être un peu vieux pour le lire, peur que l’histoire reste trop en surface, peur de ne pas accrocher, tout simplement.

Quand vous ouvrez ce premier tome, vous tombez de suite sur une introduction écrite par Erik L’Homme. Celui-ci nous explique sa rencontre avec Pierre Bottero, ce projet un peu fou de réunir deux maisons d’édition pour écrire une saga à quatre mains. Il nous explique également les questions qu’il s’est posées suite à la disparition de Pierre. Cette saga devait-elle être publié ? Devait-il la terminer seul ? J’ai trouvé ces quelques mots très touchants, remplit de tristesse. À mes yeux, cette introduction est un véritable hommage à Pierre Bottero.

Ensuite, l’histoire commence. Nous faisons la connaissance de Jasper, un adolescent d’une quinzaine d’années. Collégien le jour, membre stagiaire d’une unité secrète le soir ayant pour mission de réguler les menaces de créatures fantastiques.

Ce qu’on peut de suite remarquer, c’est qu’Erik L’Homme n’y va pas par quatre-chemins. Dès le premier chapitre, il plante le décor, ainsi que son intrigue.

Le premier jour de ma lecture commune avec Ingrid, nous devions lire 5 chapitres. Première journée et déjà premier retard pour moi puisque je me suis arrêté au quatrième. Ce que je peux vous dire concernant ces quatre premiers chapitres, c’est que je n’étais pas spécialement emballé par ce que je lisais (c’est peut-être pour ça que je me suis piqué du nez sur mon bouquin !).

Le lendemain, en commençant le chapitre 5, j’ai radicalement changé d’avis. Quelque chose évolue dans l’intrigue et c’est tellement devenu passionnant que je ne pouvais plus reposer mon livre. J’ai même eu énormément de mal à m’arrêter à l’issue du dixième chapitre.

Pourtant, même si je sors de cette lecture avec un avis général plutôt bon, je n’ai pas que des choses positifs à dire sur celle-ci.

Je pense que le gros souci de ce premier tome, c’est que tout s’enchaîne beaucoup trop vite ! Cela donne certes un rythme à l’histoire, mais j’avais parfois cette désagréable sensation de tout survoler. Je pense que ce roman aurait mérité 50 à 100 pages supplémentaires afin d’approfondir certains points.

De plus, l’histoire se termine avec pas mal de questions restant en suspens. Cela nous donne l’impression de terminer en cliffhanger, mais amené un peu maladroitement. Vu qu’il faudra très certainement attendre le tome 3 pour avoir des éléments de réponses, j’ai peur entre-temps d’avoir oublié cette fameuse menace.

Concernant l’histoire, une chose m’a profondément agacé. Je pense d’ailleurs que c’était prévu par l’auteur. Je parle bien évidemment de l’association ! Jasper se met en danger, il lui arrive pas mal de choses et au final, le comportement des dirigeants de cette société secrète m’a limite donné envie de les frapper. Je n’ai pas compris le fait que Jasper reste calme et arrive même à douter de lui.

J’espère que par la suite, la hiérarchie ainsi que le fonctionnement de cette association seront mis un peu plus en avant, un peu plus développé. Je serais curieux d’en apprendre un peu plus à leur sujet.

Même si ce premier tome n’est pas exempt de tout défaut, j’ai beaucoup aimé l’univers et j’ai très envie d’en découvrir un peu plus. Cela ne devrait pas trop tarder théoriquement vu que je viens de me commander les tomes 2 & 3. J’espère juste que l'univers y sera un peu plus développé…

Ma note : 15/20

1 commentaire: