Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

22 juin 2016

Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
de J.K. Rowling


Éditeur : Gallimard
Broché : 352 pages / Poche : 320 pages
Prix : 16€90 (broché) / 8€50 (poche)
Sortie : 16 novembre 1998 
Où trouver J.K. Rowling : Site / Facebook / Twitter


Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard.



Retourner à Poudlard aura été une excellente idée en ce qui me concerne. La première fois que j’ai eu l’occasion de lire ce premier tome, c’était il y a environ maintenant 15 - 16 ans. Cette relecture m’aura donné l’impression de retrouver une partie de mes souvenirs d’enfance.

Je sais qu’avec cette déclaration, je risque d’en horrifier plus d’un, mais avant de commencer cette chronique, vous devez savoir que je n’ai pas de suite adhéré à la magie de Poudlard. À l’époque, je pense que je suis réellement tombé amoureux de l’univers de J.K. Rowling en lisant le troisième tome ! Comme quoi parfois, il est bon de persévérer (bon ok, j’aimais bien l’univers, mais sans plus). Je pense que beaucoup auraient abandonné bien avant, mais j’avais, à cette époque, envie de comprendre ce phénomène pour pouvoir emmètre une critique sur celui-ci.

Pour continuer avec les déclarations qui risquent d’horrifier une fois de plus certaine personne, sachez que ma lecture de cette saga s’était arrêté à "La coupe de feu". Je ne serais vous expliquer pourquoi j’ai totalement abandonné l’univers de J.K Rowling. Par contre à la sortie des deux derniers films, je me suis fait embarquer par ma cousine au cinéma, et j’ai été frappé par la noirceur de ce qu’il était advenu des personnages et de l’histoire…

Pour en revenir à ce premier tome, je dois dire que je n’ai pas un seul instant arrêté de faire la comparaison avec le film (que j'ai vu une bonne centaine de fois). Même si cela est plutôt fidèle dans l'ensemble, j’avoue avoir remarqué les passagess supprimés (comme la vie d'Harry avant sa rencontre avec Hagrid), mais j’ai surtout été déçu par le fait que dans le film, ce soit Ron qui va dans la forêt enchantée, contre Neville dans le livre. Rien de bien grave, mais j’ai été quelque peu perturbé surtout quand on aime bien Neville, mais qu'on n'accroche pas vraiment avec Ron (pour le moment).

En ce qui concerne les personnages, je dois dire que dans ce premier tome, je n’ai pas de préféré. Il faut savoir une chose, même s’il est le héros de cette saga, je n’ai jamais été un grand fan de Harry. Je le trouve beaucoup trop lisse, trop sage. Je préfère des personnages ayant un minimum de noirceur. C’est peut-être pour ça que Rogue m’a toujours fasciné. On n’arrive jamais à se douter de ses réelles intentions.

Sinon, dans ce premier opus, j’ai bien aimé Neville. Le roi de la gaffe, c’est lui. Il m’a toujours bien fait rire. La scène dans la forêt avec Malefoy qui décide de le surprendre m’a limite fait hurler de rire.

Et puis, il y a Hagrid, ce gros nounours. Il est tellement attachant ! Comment ne pas l’aimer ? Son arrivé dans la cabane sur l’île au tout début du roman est un passage que j’ai toujours aimé (que ce soit dans le livre, mais également le film).

En ce qui concerne l’intrigue de ce premier tome, je trouve dommage que l’auteure ne soit pas allé plus loin la concernant. Le livre n’étant pas très long, je trouve que l’histoire avec la pierre philosophale reste trop au second plan. De ce fait, à la fin, quand les événements s’enchaînent, j’ai parfois eu la sensation que tout se passer beaucoup trop vite. Il est clair que cela servait plus de prétextes afin que l’auteure puisse nous présenter son univers, ses personnages. 

Un autre petit point que j’ai constaté lors de cette relecture, c’est l’apparition d’objets ayant une grande importance dans la suite des aventures de notre sorcier préféré. Un peu comme si J.K Rowling savait dès le départ quelle direction elle voulait faire prendre à son histoire.

Pour terminer, je vous dirais que ne pense pas attendre longtemps avant de lire la suite. Pour tout vous avouer, j’ai été obligé de me tempérer afin de ne pas enchaîner. Affaire à suivre…*

Ma note : 15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire