Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

17 juin 2016

Pense à tes fans, Liam
de Auguste De Madec

Éditeur : Rebelle
Broché : 368 pages 
Prix : 15€00 (broché) / 4€99 (numérique)
Sortie : 23 Avril 2016 
Où trouver Auguste De Madec : Site / Facebook / Twitter

Avec plus de quarante millions de fans sur Twitter, Liam Carter est la star incontestée du boys band des Poetic Dreamers. 

Un soir, il tweete un message mystérieux : « Ça a été une belle aventure... Merci à tous mes fans ! » 

Quelques minutes après, son garde du corps retrouve le jeune homme de 20 ans inconscient dans sa chambre d’hôtel. Ses parents, ses managers, sa publiciste... Tous sont sous le choc et se retrouvent impuissants face à cette tragédie. Pourquoi Liam a-t-il voulu mettre fin à ses jours ?


En commençant ce roman, je m’attendais à une lecture légère, pas prise de tête, qui coulerait toute seule. J’avais tort…

Nous suivons Liam qui a vingt ans. Nous faisons sa connaissance alors qu’il a décidé de mettre fin à ses jours. Heureusement, sa tentative de suicide échoue. Liam est une star. Il fait partie d’un groupe se prénommant les « Poetic Dreamers ». Après s’être rendu compte qu’il est arrivé au point de non-retour, il décide de quitter le groupe afin de se renouveler et de se lancer dans une carrière solo.

Pourquoi Liam avait-il décidé de mettre fin à ses jours ? C’est une question que je me suis posé pendant un petit moment. En effet, l’auteur ne nous l’explique pas de suite. On apprend donc à découvrir Liam avec ses doutes, ses faiblesses, ses peines. Ce personnage est tellement attachant. Comment ne pas l’aimer ?

Même si c’est un chanteur connu, reconnu, il a su rester simple, garder la tête sur ses épaules. Même si la célébrité lui sourit, on ne peut pas dire qu’il est pleinement heureux. Il a une relation conflictuelle avec ses parents (surtout son père) et même s’il est quasiment toujours entouré de son équipe, il se sent bien souvent seul.

Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est le développement psychologique de Liam. L’auteur a tellement bien réussi à nous le décrire que j’avais souvent la sensation qu’il existait réellement. Je me suis véritablement attaché à lui. J’avais envie de connaitre son secret, de le voir s’épanouir, être heureux, tout simplement.

Un autre point que j’ai fort apprécié, c’est tout l’aspect des paillettes qui nous est relativement bien expliqué. Je ne sais pas si l’auteur a déjà eu des contacts avec ce milieu ou s’il a effectué de vigoureuses recherches, mais ce livre m’aura permis d’apprendre beaucoup de choses concernant le monde de la musique. J’ai eu des réponses à des questions que je ne m’étais même jamais posé et j’ai adoré le fait d’apprendre certaines choses grâce à cette lecture.

Au niveau des personnages, il n’y a pas que Liam que j’ai adoré. Je pense aussi à Charlotte. Certes, au début, je lui en ai voulu, mais plus le temps passait et plus je me suis attaché à elle et j’ai compris pourquoi elle s’était finalement éloignée de Liam.

Et puis, il ne faut bien évidemment pas oublier Ryan. Même si celui-ci reste un peu en retrait par rapport aux circonstances, c’est une personne que j’ai beaucoup appréciée de par sa gentillesse et son honnêteté.

Surpris, voilà le premier mot qui me vient en tête quand je pense à ce livre. Arrivé à la moitié de ma lecture, il y a une bombe qui est lancée. À partir de celle-ci, on comprend enfin pourquoi Liam avait décidé de mettre fin à ses jours.

C’est très difficile pour moi de vous écrire cette chronique sans vous révéler le contenu de cette bombe. En commençant cette lecture, j’étais très loin de m’imaginer que l’auteur allait aborder un tel sujet. J’ai eu un peu peur au début qu’il se casse les dents sur celui-ci, mais finalement, ça aura été tout le contraire.

Je ne vais pas aller plus loin concernant mon ressenti face à cette lecture. J’ai bien trop peur de trop vous en dire, de vous spoiler. Si j’avais un conseil à vous donner, ça serait bien évidemment de vous procurer ce livre, mais surtout de venir m’en reparler via MP, mail… une fois que vous l’aurez lu. Je serais curieux de connaitre votre avis…

En bref : magnifique, magique, un vrai hymne à la tolérance et à l’acceptation de soi. Auguste De Madec traite ici d’un sujet fort avec justesse et respect. Ce roman m’a bouleversé tellement il était juste, criant de vérités.


Ma note : 20/20 ♥ ♥ 

2 commentaires: