Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

5 août 2016

Déploie tes ailes, tome 1 : Coeur sucré
de Rose Darcy

Éditeur : MxM Bookmark
Broché : 192 pages - Prix : 13€00
Sortie : 24 Juin 2016
Où trouver Rose Darcy : Site / Facebook / Twitter

Être un ange gardien, Jasper adore ça ! Mais ce qu'il préfère par-dessus tout, c'est mettre son grain de sel dans la vie de ses protégés. Or, il n'en a pas le droit. Après avoir transgressé une fois de trop le règlement, il se voit contraint de faire équipe avec celui qu'il considère comme l'ange le moins angélique de tout le Paradis... Cameron. Ces deux-là n'ont rien en commun, si ce n'est leurs esprits rebelles qui donnent du fil à retordre à leur chef, Aristote. Les faire travailler côte à côte sur une nouvelle mission devait les calmer, mais c'est tout l'inverse qui se produit. À coup de piques et de frictions, Cameron et Jasper vont jouer, s'apprivoiser et, fatalement, finir par se rapprocher. Ces deux anges, à l'humour ravageur et aux réparties décapantes, vont vous donner envie de vous faire greffer des ailes pour aller faire un petit tour... là-haut.


Vous le savez maintenant, mais depuis que j’ai découvert les écrits de Rose Darcy en début d’année, je ne peux plus m’en passer. Je suis tombé sous le charme de son écriture, de ses histoires. Quand j’ai entendu parler de sa nouvelle saga publiée chez MxM Bookmark intitulé « Déploie tes ailes », je n’ai pas résisté.

Au détour d’un statut sur Facebook, l’auteure a qualifié son propre roman de chick-lit M/M. Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’aime beaucoup me caler confortablement avec ce genre de lecture l’été, au soleil. Bon, quand j’ai commencé ce roman (pendant le #FRRAT), le soleil n’était pas au rendez-vous, mais pourtant…

Dans ce roman, nous suivons Jasper, un ange qui se voit imposer un chaperon après avoir une fois de plus outrepasser son devoir. Ce chaperon se prénomme Cameron. Entre eux, on peut dire que ce n’est pas le grand amour et qu’ils sont radicalement opposés, mais… ne dit-on pas que les contraires s’attirent ?

J’ai plutôt bien accroché à Jasper que j’ai très vite décidé de surnommer « le glouton ». C’est simple, avec lui, si tu veux être dans ses bons papiers, il faut lui apporter de la bouffe. C’est un vrai estomac sur patte. À plusieurs reprises, il m’a donné furieusement envie de flinguer un paquet de bonbons (à sa santé). Il a également un humour un peu particulier auquel j’ai eu un peu de mal à adhérer au début. Finalement, j’ai fini par m’y faire et j’ai rigolé plus d’une fois à ses blagues.

Quant à Cameron, c’est simple, au début, j’avais juste envie de le baffer. Je me suis demandé à un moment comment j’allais faire pour pouvoir le supporter. Il faut dire qu’au tout début, il nous apparaît comme un gros lourdaud imbu de lui-même. Le macho par excellence. On comprend très vite qu’il s’est forgé une armure pour se protéger du monde extérieur. Quand il commence enfin à montrer sa vraie personnalité, ses sentiments, tout ce que je pouvais lui reprocher s’est très rapidement volatilisé.

Avec ces deux caractères radicalement différents, j’ai eu un peu de mal à adhérer à leur idylle naissante. Pourtant, plus j’avançais dans ma lecture et plus je commençais à la ressentir. Ils apprennent à se connaître, à s’apprivoiser tout au long de cette (trop courte) histoire… Histoire qui finit par prendre enfin la tournure espérée…

À titre de comparaison, quand j’avais commencé « Wanted Doudou » de la même auteure, je m’étais, de suite, identifié au personnage principal et quand le prétendant avait commencé à pointer le bout de son nez, j’avais de suite accroché à ce couple potentiel. Ici, ça n’a pas vraiment été le cas. Je suis tombé sous le charme de nos deux protagonistes (en tant que couple potentiel) au fur et à mesure de ma lecture. C’est venu progressivement, mais une fois qu’arrive un certain moment (que je ne vous dévoilerai pas ici), j’ai fondu pour leur choupinouttude (oui, oui, j’invente encore des mots)

Par contre, il est vrai que j’ai eu envie à plusieurs reprises de secouer Jasper. Pas que je ne l’aimais pas, non, mais juste parce qu’il était aveugle et parfois un peu trop naïf. Je ne vous raconte pas le nombre de fois que j’ai levé les yeux au ciel. Ce mec est incapable de voir ce qui se trouve devant ses yeux. Il est vraiment très/trop long à la détente le ptit gars.

En tout cas, sachez que j’ai pris un grand plaisir à retrouver l’écriture, le style de Rose Darcy. Le roman se lit hyper vite, on y rencontre des personnages attachants. L’humour y est également très présent. Les répliques sont rythmées et les punchlines entre Jasper et Cameron savoureuses à lire.

J’ai refermé ce premier tome avec une pointe de tristesse. Je me suis finalement tellement attaché à ce duo que je n’avais pas envie que leur histoire se termine aussi rapidement. Heureusement, Rose m’a rassuré en affirmant qu’ils avaient un rôle assez important dans le tome 2 de cette saga (tome 2 que je me suis empressé de commander).

Au final : j’ai passé un excellent moment au côté de Jasper et Cameron. Je n’ai vraiment pas vu les pages défiler. À peine, ma lecture commencée qu’elle était déjà terminée. J’en redemande… À consommer sans modération !

Ma note : 17/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire