Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

14 octobre 2016

Background, tome 1 : Juste John
de Angie L. Deryckère


Éditeur : Sharon Kena
Broché : 140 pages 
Sortie : 20 septembre 2016
Prix : [Broché] 10€00 [Numérique] 5€49
Où trouver Angie L. Deryckère : Site / Facebook


Tout au long de ma vie, j’ai fui beaucoup de choses. À présent, lorsque l’opportunité me permet de repartir à zéro avec mes enfants, je saute dessus et espère que notre nouvelle vie nous permettra d’oublier les douleurs du passé. La douleur physique et mentale s’atténue, mais celle du cœur est toujours présente. Elle le sera toujours et je refuse de tomber à nouveau amoureuse, mais quand arrive le mystérieux John, je comprends que le destin n’a pas fini de se moquer de moi.



Même si je suis un mec, je n’ai pas honte de dire que j’aime lire de la romance. Il en existe beaucoup circulant dans les librairies. De la romance ordinaire en passant par de la romance un peu plus engagé traitant de thématiques actuelles. En découvrant celle-ci dans le programme des sorties de septembre des éditions Sharon Kena, je m’attendais à une petite romance légère, simple. Typiquement, le genre de romance que je recherche en ce moment. Une fois de plus, je ne pouvais pas commencer cette chronique sans remercier Aurélie pour ce partenariat.

En commençant ma lecture, j’ai compris que celle-ci serait un peu plus engagée que je le pensais au départ puisque l’auteure décide d’y aborder le thème de la violence conjugale. J’ai de suite été curieux de voir comment elle allait mettre tout ça en place.

Je préfère ne pas vous le cacher plus longtemps… Je suis sorti de cette lecture avec un avis plutôt mitigé…

Pour moi, le principal problème de ce premier tome, c’est que je n’avais justement pas l’impression de lire un premier tome, mais plutôt un très long prologue. Tout reste beaucoup trop en surface. De ce fait, je ne me suis pas senti touché, impliqué par le passé de Kathleen alors que ça aurait dû être tout le contraire.

Le fait qu’elle soit une ancienne femme battue, qu’elle vive avec cette peur que son ex-mari la retrouve, elle et ses deux enfants auraient dû me faire éprouver de la peur, de l’angoisse pour elle, mais à aucun moment ce ne fut le cas. La vie ne l’a pas épargné, on sent qu’elle n’est pas ressortie indemne de cette relation. On sent qu’elle est incapable de faire de nouveau confiance aux hommes, mais il m’a manqué malgré tout un petit quelque chose pour rendre le tout réellement immersif. 

Quant au prétendant masculin (n’oublions pas qu’il s’agit d’une romance). Je ne sais que penser de lui. J'ai l'impression que sa « destinée » est l'élément qui m’aura finalement un peu gâché ma lecture. Je pense que l’auteure a tapé beaucoup trop haut en ce qui concerne le chemin qu’il désire prendre. Quand je lis une romance, j’ai certes cette envie de m’évader, mais j’aime malgré tout que les situations proposées restent dans le domaine du possible. Ici, à cause de son choix de carrière, je me suis senti complètement extériorisé du récit. Je n’arrivais pas à m’identifier, à me comparer à lui.

Je ne dirais pas que j’ai terminé ma lecture sur une immense déception. Je sens que l’histoire à un réel potentiel, que cela pourrait donner quelque chose de fort plaisant à suivre. Je pense qu’en développant un peu plus la partie psychologique de ses personnages à l’avenir, Angie L. Deryckère pourrait nous offrir une bonne petite romance.

Si je n’ai pas complètement adhéré à nos deux protagonistes, je peux par contre vous dire que je me suis énormément attaché au fils de Kathleen, Matt. Je me suis beaucoup retrouvé dans ce personnage. Ayant été élevé moi aussi par une mère célibataire, j’ai très souvent eu ce comportement protecteur envers elle. Il m’a beaucoup touché tout au long de ma lecture. À mes yeux, c’est le personnage le plus développé, le mieux travaillé et le plus plaisant à suivre de ce premier tome.

Malgré mon avis en demi-teinte, j’ai tout de même une grande envie de découvrir la suite. Je pense que cela pourrait être amené à évoluer et je suis très curieux de voir comment l’auteure compte s’y prendre. De plus, j’ai beaucoup aimé le style d’Angie que j’ai trouvé très fluide et vraiment très plaisant à lire. Il va d’ailleurs très vite falloir que je fasse un tour du côté de sa bibliographie.

En bref : un avis en demi-teinte tirant plus du côté positif que négatif. À mes yeux, ce premier tome a plus servi de prologue et il me tarde vraiment de voir quel chemin compte prendre cette romance. Je serais donc au rendez-vous avec grand plaisir pour lire la suite des aventures de Kathleen et de John.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire